Réussir porc 20 novembre 2003 à 16h49 | Par Claudine Gérard

Elevage porcin - De l´intérêt de détasser les cases d´engraissement !

Selon une étude menée par Coopagri Bretagne, vendre 1 à 2 porcs par case à 155 jours d´âge s´avère techniquement intéressant et économiquement rentable.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Il y aurait 1,60 euro à gagner par porc produit en détassant chaque case d´engraissement lorsque les porcs atteignent 155 jours d´âge. C´est ce qu´affirme Philippe Querou, technicien Coopagri Bretagne, chiffres à l´appui (1). Ce conseil repose sur une première constatation faite par l´équipe porc de Coopagri : 10 % de surface en plus par porc conduit à une amélioration des croissances de 30 g/jour.
Les techniciens ont donc envisagé une première hypothèse qui serait de laisser à chaque porc une surface de 0,75 voire 0,85 m2 (contre 0,65 m2 normalement recommandés) dès l´entrée en engraissement. Dans ces cas de figure, l´amélioration de croissance ne permet pas de compenser la perte de kilos produits par m2. Ce n´est donc pas la bonne solution.
©C. Gérard


En revanche, conserver 0,65 m2 par porc à l´entrée en engraissement, mais détasser vers 150-155 jours d´âge permet de produire au final plus de kilos par m2 et dans le même temps, diminuer l´indice de consommation, donc le coût alimentaire. Philippe Querou a analysé plusieurs cas de figure. Tout d´abord, il a comparé le bénéfice escompté en vendant soit 8 % soit 15 % des porcs. Dans le premier cas, on doit pouvoir produire 5 kg de plus par m2 et l´indice de consommation doit être amélioré de 0,08 point. Économiquement, les gains se situent entre 1,62 euro par porc pour un prix cadran de 1 euro et 1,77 euro par porc si le cours est de 1,20 euro.

Dans le deuxième cas de figure analysé par Philippe Querou, détasser à raison de 15 % des porcs permet de gagner 2 kg de porc par m2 et 0,10 point d´indice. Économiquement, cette solution s´avère aussi payante : de 1,68 euro par porc pour des cours à 1 euro jusqu´à 1,74 euro pour des cours à 1,20 euro. « L´optimum semble être la vente de 2 porcs dans la gamme au premier départ, car un nombre plus important pénaliserait le poids moyen du lot », recommande le technicien qui, se basant sur un gain moyen de 1,60 euro par porc produit, chiffre l´intérêt d´une telle conduite à 5000 euros pour un élevage de 150 truies vendant 21 porcs par truie et par an. Ce qui revient à baisser le prix d´équilibre de 2 centimes d´euros par kilo de carcasse.


Dans les deux cas de figure, le fait de détasser les cases à 150 jours d´âge améliore la croissance du lot et permet de produire de deux à cinq kilos de viande de plus au m2 et donc d´augmenter la marge sur coût alimentaire.


(1) présentés lors du Forum Capig le 25 juin 2003 à Saint-Brieuc (22).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui