Réussir porc 14 mai 2014 à 08h00 | Par Claudine Gérard

Cooperl lance le porc sans antibiotique

Le groupement développe une production de porcs garantis élevés sans antibiotique dès la fin du sevrage. Une offre qui devrait séduire la distribution et répondre à une réelle attente des consommateurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les services techniques du groupement Cooperl se sont mobilisés pour bâtir un plan d'accompagnement des éleveurs désireux de produire du porc sans antibiotique.
Les services techniques du groupement Cooperl se sont mobilisés pour bâtir un plan d'accompagnement des éleveurs désireux de produire du porc sans antibiotique. - © C. Gérard

Entre 500 000 et 700 000 porcs la première année, 1,5 à 2 millions dans trois ans... Ce sont les perspectives annoncées par Anne Lacoste, R&D Filière Cooperl, pour la production de porcs sans antibiotiques. Une production qui a fait l'objet du dernier forum technique, à Langueux le 21 février dernier. « Le problème de l'antibiorésistance est réel. Nous avons décidé de relever le défi plutôt que baisser la tête et l'ignorer », annonce Anne Lacoste qui justifie l'implication de l'entreprise dans cette voie : « Il y a une réelle attente des consommateurs, et il y a la place dans les rayons pour un produit intermédiaire entre le porc standard et le bio. » Pour étayer ses propos, elle cite une enquête consommateurs interrogés sur leur achat de jambon. 83 % d'entre eux considèrent que la mention « sans antibiotique » est importante et les trois-quarts se déclarent prêts à payer plus cher une telle garantie. « Même si on sait parfaitement qu'entre les déclarations d'achat et l'acte lui-même dans le supermarché, il y a une grande marge, ces données nous prouvent qu'il y a une réelle opportunité pour ce type de produit qui peut aussi séduire les adeptes du bio. »
Par ailleurs, les dirigeants de Cooperl mettent en avant, comme pour la production du porc « bien être », la puissance de l'organisation en filière. « entre les services techniques, bâtiment, aliment, santé... en amont et notre position à l'aval, nous avons les multiples compétences pour occuper ce créneau ».
Concrètement, Cooperl recrute donc des éleveurs candidats à cette production. Compte tenu des pratiques des adhérents à ce jour, et se basant avant tout sur l'utilisation d'aliments blancs, les responsables ont identifié environ 250 producteurs qui peuvent très rapidement entrer dans la démarche.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui