Réussir porc 12 janvier 2017 à 08h00 | Par Dominique Poilvet

Baisse de 24 % de l’exposition des porcs aux antibiotiques entre 2011 et 2015

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Infographie Réussir

Selon le rapport 2015 des ventes d’antibiotiques en médecine vétérinaire publié par l’Agence nationale du médicament vétérinaire (ANMV), l’exposition des porcs aux antibiotiques a diminué de 24,1 % entre 2011 et les deux années 2014 et 2015 (1). La tendance est la même pour toutes les productions animales : - 9,5 % en bovins, - 22,1 % en volailles, - 17,8 % en lapins, et - 9,5 % pour les chats et chiens. L’exposition globale toutes espèces a diminué de 20,1 % sur cette période.

Le ministère de l’Agriculture s’est félicité de ces chiffres, tout en rappelant que le plan EcoAntibio 2012-2016 prévoyait de réduire de 25 % la consommation d’antibiotiques en médecine vétérinaire. « Les objectifs fixés sont en passe d’être atteints », a souligné Gérard Moulin, directeur adjoint de l’ANMV, lors de la journée de restitution de ces résultats à l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) à Paris le 16 novembre dernier.

L’indicateur d’exposition des animaux aux antibiotiques est calculé en tenant compte des différences d’activité et de posologie entre les antibiotiques et en prenant en compte l’évolution de la population animale. En chiffres bruts, la baisse des ventes d’antibiotiques en médecine vétérinaire est encore plus spectaculaire. En 2015, le volume total s’élevait à 514 tonnes. Il était de 1 311 tonnes en 1999, année du début du suivi annuel réalisé par l’ANMV.

(1) Les chiffres présentés sont calculés en prenant compte la moyenne des indicateurs calculés pour les années 2014 et 2015, pour lisser un phénomène de stockage qui s’est produit fin 2014 suite à la fin des remises, rabais et ristournes sur les produits vétérinaires à compter du 1er janvier 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui