Réussir porc 29 mai 2002 à 14h45 | Par Françoise Fourn

Aliments pour porcs - Les manifestations des mycotoxines dépendent de la toxine en présence

Les toxines susceptibles d´être présentes dans les céréales constituant l´alimentation des porcs n´affectent pas toutes les animaux de la même manière.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La zéaralénone (ZEN) qui se développe presque exclusivement sur le maïs et rarement sur les céréales à paille engendre des manifestations oestrogéniques et accessoirement des problèmes au niveau du foie. « Une vulve rouge, c´est la zéaralénone. Au niveau des charcutiers, de petites perturbations peuvent apparaître en dessous de 1000 mg/tonne », cite F. Grosjean.
Le DON influence la consommation alimentaire des porcs. Le terme de vomitoxine est très souvent utilisé pour caractériser ce type de mycotoxine. « Mais c´est une erreur. Le DON est vomitif à haute dose lorsque sa teneur dépasse 15 000 à 2000 mg/tonne dans l´aliment. Alors qu´aux doses habituelles, soit moins de 750 à 1000 mg/tonne, elle n´entraîne qu´une sous-consommation par les porcs » , explique François Grosjean.

Organes touchés (foie, rein, glandes endocrines, système nerveux, peau, système immunitaire, poumon ou vaisseaux sanguins) et symptômes dépendent de la toxine.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Porc se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui