Aller au contenu principal

Machinisme : Actualité sur le matériel agricole : tracteur, moissonneuse-batteuse, ensileuse, travail du sol, charrue, semoir

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une borne de rechargement des sécateurs

Damien Gilbert, viticulteur à Bréville en Charente, a conçu une borne de rechargement pour sécateurs électriques.

(avec paragraphe 6)
© D. Gilbert

Astuce

1 - Avant d’attaquer sa troisième saison avec sept sécateurs Pellenc Vinion, Damien Gilbert a souhaité revoir la logistique pour les tailleurs et notamment l’aspect stockage et rechargement des sécateurs. « Auparavant, j’installais une table de 4,50 m de long, sur lequel tout était entreposé : sécateurs, chargeurs, valises de transport et les scies pour chaque tailleur. Même en rangeant au mieux, cela prenait beaucoup de place », confie le viticulteur. Plutôt que passer une demi-journée à réinstaller la table, Damien Gilbert a préféré mettre en place une borne de rechargement, permanente mais plus fonctionnelle.

2 - Le viticulteur a récupéré un vieux tréteau pour servir de pied et recyclé des chutes de U, de tubes carrés et de fers plats comme structure de la table. Un panneau de bois OSB y a été fixé pour terminer la table.

image6jpeg.jpg

3 - Sur les sept tubes carrés verticaux, le viticulteur a soudé des tiges sur lesquels sont suspendus les sécateurs, la tête en bas, ainsi que la scie.

4 - Pour l’alimentation électrique, Damien Gilbert a acheté un rail d’électricien, sur lequel sont fixés, à l’aide de colliers de serrage colson, les chargeurs qui restent à demeure.

5 - Chaque emplacement est nominatif. Chaque ouvrier y dépose en fin de journée son matériel et branche le chargeur sur la batterie. Les chargeurs ont été positionnés de façon à ce que l’opérateur contrôle visuellement, par l’allumage de led, que tout est bien connecté pour un rechargement efficace. Damien Gilbert a mis à disposition une jalonnette que l’opérateur pose sur le sécateur, s’il a rentré un problème technique avec ce dernier dans sa journée de travail.

 

image11jpeg.jpg

6 - Satisfait, Damien Gilbert n’y a passé finalement pas plus de temps que lors de l’installation habituelle de la table. Le viticulteur a gagné en espace, puisque la borne de rechargement ne fait plus que 3 mètres de long. Depuis, cette borne sert également au rechargement des attacheurs électriques, lorsque sera venue l’heure de leur renouvellement.

Coût estimé : 300 à 400 euros

Temps : une demi-journée

Difficulté : faible

Les plus lus

Vignette
Les premières infos sur les nouveaux Fendt 900 Vario
Sur les réseaux sociaux, les premières informations sur la sixième génération de Fendt 600 Vario commencent à fuiter. 
Vignette
Une écimeuse automotrice
ETR AVT reconditionne des automoteurs de pulvérisation pour en faire des écimeuses grande largeur. 
Vignette
[VIDEO] - Gros rendements en seigle fourrager
Direction la Vienne pour un chantier de fauche gros volume !
Vignette
Essai tracteur Case IH Maxxum 145 ActiveDrive 8
Jean-Marie Toutain, éleveur à Lonlay-l’Abbaye, dans l’Orne, et son salarié David Couillard, donnent leurs impressions sur le…
Vignette
Un semoir qui informe sur la température du sol, son taux d'humidité et de matière organique
Un semoir de précision bardé de capteurs à l'oeuvre au semis de maïs
Vignette
Suivez Gabriel pour le début de sa saison de pressage 2019
Gabriel vous fait découvrir son quotidien de saisonnier dans une entreprise de pressage de l'Indre
Publicité