Aller au contenu principal

Maïsadour réorganise ses filiales agroalimentaires


> Le siège de Maïsadour, Les Fermiers du Sud-Ouest et le site de Brioude (43) reconverti dans les spécialités de poissons.
Le groupe coopératif landais a renouvelé ses stratégies commerciales dans le foie gras, le saumon et le poisson. Il spécialise ses outils. Explications.

L'exercice 2013/2014 de Maïsadour est à marquer du trident de Neptune. Le groupe, propriétaire de Delpeyrat, a repris l'usine de saumon fumé de Ledun pêcheurs d'Islande en Seine-Maritime ; il a fondé la société Delmas et la marque éponyme de poisson frais (truite d'Aquitaine, saumon frais et poisson blanc) en intégrant les actifs de Viviers de France dans les Landes et Viviers Marins dans le Pas-de-Calais. Il a fallu former des équipes à l'achat et à la couverture de risque dans le poisson frais à Boulogne-sur-Mer. Delpeyrat, qui s'est lancé dans le saumon supérieur avec l'achat d'une petite usine de Haute-Loire en septembre 2012, a équilibré ses positions entre le fond de rayon et les promotions. L'exercice a aussi été marqué par la réorganisation.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Euronext vise la bourse italienne

Bataille en vue entre Deutsche Börse et Euronext pour le rachat de la Bourse italienne. L'opérateur boursier allemand a…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio