Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

MESSAGE ABONNES IMPORTANT

Afin d'être sûr de recevoir nos futures publications quelle que soit l’évolution de la situation sanitaire, activez votre compte numérique au plus vite en complétant vos informations.

J’active mon compte numérique

Les purs jus parviennent à tirer leur épingle du jeu


Emmanuel Vasseneix, président d'Unijus.
Les professionnels du jus de fruits enregistrent une baisse des volumes de ventes et ont de plus en plus de difficultés pour accéder à la matière première.

En 2013, les Français ont consommé 1,64 milliard de litres de jus de fruits et nectars. Un marché en baisse de 1,49 % en volume, stable en valeur avec l'augmentation des prix des matières premières. Depuis trois ans, les ventes s'érodent « avec des baisses de 0,5 % à 1,5 % par an », note Emmanuel Vasseneix, président d'Unijus, l'interprofession des jus. C'est le hard-discount (22 % des ventes) qui enregistre la plus forte baisse avec un recul de 7,43 % des volumes écoulés, alors qu'en GMS les ventes sont stables à +0,67 %. Depuis plusieurs années, les professionnels constatent une mutation du marché vers les purs jus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Alerte sur les retards de paiement

« En tant que médiateur des entreprises, j'ai reçu en une semaine l'équivalent de deux mois de saisine. C'est-à-dire…

25 ordonnances présentées en conseil des ministres

Hier en Conseil des ministres, Edouard Philippe a présenté les…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio