Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitterLinkedin

Le Maroc tarde à ratifier l’accord sur la pêche

La Commission européenne a affiché son impatience envers le Maroc, lui reprochant de tarder à rouvrir ses eaux aux pêcheurs de l’Union européenne, sur fond de tension entre les deux parties au sujet des exportations marocaines de fruits et légumes. La Commission s’émeut du retard pris par Rabat à permettre l’entrée en vigueur d’un accord bilatéral de pêche, conclu en 2013, et ouvrant les eaux du royaume à 126 bateaux de pêche européens, surtout espagnols. Selon Bruxelles, l’application de l’accord n’est désormais plus suspendue qu’à la signature du roi, une étape en principe protocolaire.
Cet accord prévoit le versement sur quatre ans d’une enveloppe de 40 millions d’euros pour le Maroc.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La Cour des comptes veut « rapprocher » la MSA du régime général

La Mutualité sociale agricole (MSA) est « en déclin structurel » et sa gestion est « insuffisamment…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 58,7€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio