Aller au contenu principal

Avis du CNA
Désaccord autour de l’étiquetage du mode d’élevage

Saisi par le gouvernement, le Conseil national de l’alimentation n’est pas parvenu à proposer des recommandations consensuelles autour d’une expérimentation de l’étiquetage du mode d’élevage. Explications.

Interbev et Fil rouge sont partants pour expérimenter l'étiquetage du mode d'élevage sur la viande bovine bio et label Rouge. © DR
Interbev et Fil rouge sont partants pour expérimenter l'étiquetage du mode d'élevage sur la viande bovine bio et label Rouge.
© DR

La question d’un potentiel étiquetage du mode d’élevage inquiète une bonne partie des professionnels. C’est ce qui ressort de l’avis du Conseil national de l’alimentation voté le 8 juillet 2020 avec 25 voix (13 voix contre et 10 abstentions) autour d’une expérimentation en la matière. Alain Soroste, président du groupe de travail, regrette dès l’introduction que la concertation menée n’ait pas pu aboutir à un consensus sur les recommandations effectuées. Saisi par ses quatre ministères de rattachement, à l’issue des états généraux de l’alimentation, le CNA présente en effet dans son avis deux scénarios, chacun soutenu par seulement une partie de ses membres.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Les Marchés.

Les plus lus

Antoine Quentin, directeur des affaires publiques de l'Ania © Ania
[Confinement] Aide aux fournisseurs de la restauration : on vous explique tout !
Les fournisseurs de la restauration peuvent bénéficier d’exonération de charges sociales et patronales, d’un accès au fonds de…
[Confinement] Extension des aides de l’Etat aux fournisseurs de la RHD

Avec la publication, mardi 3 novembre, du…

 © Pixabay
[Confinement] Les restaurants veulent la même dérogation que les cantines

L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) a annoncé le 14 novembre engager un recours contre le…

 © DR
Le plan de relance des abattoirs contesté

« Les 130 millions d’euros du plan de modernisation des abattoirs prévu par le ministère de l’agriculture ne…

Léa Mathieu-Figeiredo, responsable environnement de l'Ania. © DR
Décarbonation : « ce décret facilitera l’accès des IAA »

Les Marchés Hebdo : Un décret et un arrêté, publiés le 8 novembre, lancent des…

Un objectif de ces aides : « donner aux agriculteurs concrètement les moyens d'entreprendre cette reconquête de notre souveraineté », a déclaré Julien Denormandie. © Xavier ...
France Relance : 500 millions d’euros d’aides gérées par FranceAgriMer
Le ministre de l’Agriculture a présenté mi-novembre à FranceAgriMer le dispositif d’aides que l’établissement devra gérer dans le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 704€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Les Marchés
Bénéficiez de la base de cotations en ligne
Consultez vos publications numériques Les Marchés hebdo, le quotidien Les Marchés, Laiteries Mag’ et Viande Mag’
Recevez toutes les informations du Bio avec la newsletter Les Marchés Bio