Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

DÉSHERBAGE MAÏS
AFFLUX DE NOUVEAUX HERBICIDES SUR MAÏS

Trois substances actives
de plus et de multiples formulations et
compositions innovantes : l’année 2010 est
un grand cru en termes de nouveautés herbicides.

Mais que se passe-t-il sur maïs ? Une quinzaine de nouveaux herbicides arrivent sur cette culture, dont trois produits présentant des substances actives jamais utilisées en France jusqu’à présent: tembotrione, tritosulfuron et péthoxamide. C’est une flambée d’innovations après des années de disette, mais il n’y a pas de révolution pour autant car ces matières actives appartiennent à des familles herbicides déjà existantes, les tricétones, les sulfonylurées et les acétamides en l’occurrence.

« Le produit Auxo contenant la tembotrione présente un large spectre d’action sur les adventices, un peu supérieur aux autres tricétones du marché (Callisto, Mikado), mais c’est dû à la présence de bromoxynil dans sa composition, juge Valérie Bibard, spécialiste désherbage maïs chez Arvalis. On retrouve une efficacité meilleure sur les renouées (liseron, des oiseaux et persicaire) que les autres tricétones. Utilisable en postlevée, Auxo doit être utilisé avec un adjuvant, Actimum semblant le plus assorti parmi les cinq qui ont été testés avec ce produit. »

TROIS NOUVELLES SUBSTANCES ACTIVES

Autre produit de post-levée apportant une nouvelle matière active: Biathlon (tritosulfuron). « Ce produit est également conseillé avec adjuvant. Il est à classer au même titre qu’une autre sulfonylurée du maïs, le nicosulfuron, avec une efficacité anti-dicotylédones surtout. Les sulfonylurées apparaissent intéressantes sur maïs en apportant un complément d’efficacité sur des dicotylédones nouvelles comme les renouées, la mercuriale, la pensée, l’ambroisie, l’erodium… »

Troisième nouvelle substance active, la péthoxamide est commercialisée en France au travers du produit Successor 600. « Il présente un spectre d’action plutôt orienté sur les graminées adventices. Il peut être utilisé en prélevée mais également en post-levée précoce, présente Valérie Bibard. Dans ce dernier cas, le mélange avec une sulfonylurée par exemple sera intéressant. La sulfonylurée détruira les graminées levées, et la péthoxamide prendra le relais en maîtrisant les relevées de ces adventices. La persistance d’action de Successor 600 peut être de 30 jours dans de bonnes conditions d’humidité du sol. » Le produit est très sensible aux conditions sèches avec une activité qui décroît nettement dans ces conditions.

ARRIVÉE DE MULTIPLES GÉNÉRIQUES

Le maïs voit l’arrivée de multiples produits génériques, notamment toute une gamme de spécialités à base de nicosulfuron depuis que cette matière active est passée dans le domaine public. « À grammage à l’hectare identique de nicosulfuron, les efficacités des différents herbicides le contenant sont les mêmes sur les adventices sensibles. On note malgré tout un léger effet des nouvelles formulations par rapport au nicosulfuron originel (Milagro) sur la rapidité d’action », souligne Valérie Bibard.

Les nouveaux produits à base de prosulfuron (Peak et Casper) viennent à la rescousse de la disparition d’Éclat. « Peak sera utilisé avantageusement en complément des Callisto et Mikado tandis que nous conseillerons Casper pour viser en particulier les vivaces comme les liserons et le rumex », précise la spécialiste d’Arvalis. ■

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vignette
Des sorghos pour différents usages
Monocoupes ou multicoupes, avec du grain ou pas, avec caractère BMR ou pas... Arvalis rappelle les différences entre les sorghos…
Vignette
Avez-vous trouvé des solutions pour pallier le manque de paille ?
Cette année, la paille est rare et chère. Beaucoup d’entre vous ont pris les devants pour ne pas être pris au dépourvu et ont…
Vignette
RoboMat valorise les données de votre robot de traite
Développée par Seenergi, cette application utilise des données des robots de la plupart des marques pour optimiser les conseils…
Vignette
" PâturNET nous a aidés à trouver des dates clés pour gérer le pâturage"
Dans le Doubs, Quentin Tournier a testé, comme une vingtaine d'éleveurs, un outil web d'aide à la décision. Il y gagne une…
Vignette
« On n’a pas le droit à l’erreur durant la phase 0 à 2 mois »
Nutritionniste aux États-Unis, Franck Gaudin a fait part de ses préconisations sur l’élevage des veaux lors d’une conférence…
Vignette
Anomalies génétiques, la recherche contre-attaque
Grâce à la génomique, de plus en plus d'anomalies sont détectées. Leur intégration dans l'ISU et la maîtrise du risque lors des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière