Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Bien prendre la mesure des évolutions à venir pour les exploitations

Benoît Rubin, responsable du service économie de l'Institut de l'élevage, affirme que les évolutions que vont vivre les exploitations d’ici 3-4 ans sont sous estimées. Explications.

« L’agrandissement des exploitations entraine des ruptures dans leur mode de gestion. Il y a des seuils : il ne suffit pas d’appliquer une règle de trois quand on passe d’un troupeau de taille moyenne à un grand troupeau. Avec la fin du lien au foncier, l’augmentation de volume sans augmentation de surface va avoir des conséquences considérables sur le mode de fonctionnement des exploitations. Dans l’Ouest notamment, on voit déjà nettement un mouvement de spécialisation accompagner le développement des exploitations avec une intensification à l’hectare et à l’animal.

Le modèle français de Gaec familial va perdurer mais un certain nombre d’exploitations vont passer d’un profil de « polyculteurs » à un profil de « spécialisés ». La rupture est très importante d’une part parce que la source de revenu est non diversifiée, d’autre part parce qu’il y a des conséquences importantes sur l’alimentation des vaches et l’assolement. Le travail aussi n’est plus le même. Les équilibres sont différents et les règles de décision changent. Il faut en prendre conscience et anticiper tout ça. On voit aujourd’hui des élevages de 300 vaches en difficultés où ce basculement a été sous-estimé. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vignette
Laïta accélère sur l'internationalisation
Le groupe coopératif du Grand Ouest(1) cherche à réduire sa dépendance à la grande distribution française pour ses…
Vignette
Une nouvelle laiterie en bio

La Manufacture du lait, en Vendée, est une jeune société filiale de la coopérative Terra Lacta(1…

Vignette
"Les laitiers responsables" devient une marque transversale de Sodiaal
"Les laitiers Responsables" concernera en 2019  le beurre, la crème ou le fromage, et plus seulement  le lait de consommation…
Vignette
" Réagissons face aux attaques contre l'élevage "
Jean-Louis Peyraud, chercheur à l'Inra, s'attaque aux discours simplistes qui exhortent à réduire notre consommation de viande…
Vignette
Négociations commerciales : premiers retours plutôt positifs de Coop de France Métiers du Lait
A quelques semaines de la fin des négociations commerciales sur les marques, les coopératives laitières constatent une meilleure…
Vignette
Les livreurs Lactalis de l'Ouest peuvent obtenir des volumes

Le transfert de volume contractuel est à nouveau possible, jusqu'au 1er

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière