Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Lait bio : bonnes perspectives à l’international

L’un des enjeux de la production laitière biologique est d’améliorer son taux de valorisation, sans tomber dans la course aux prix bas. Actuellement, seulement 65 % du lait bio est vendu en tant que tel. Lors du dernier salon Tech & Bio, à Valence (Drôme), Elisabeth Mercier, directrice de l’Agence bio se voulait néanmoins confiante : « L’évolution à la hausse de la consommation de produits bios est une tendance de fond. Il existe des potentiels de croissance progressive avec l’élargissement de gamme et la restauration collective. »

Des opportunités en Chine et aux USA

Pourtant, de l’avis de plusieurs entreprises, c’est à l’international que les opportunités commerciales semblent les plus fortes pour le lait bio. En Asie notamment et plus particulièrement en Chine, en recherche de lait infantile et de lait UHT de grande qualité. « Le marché chinois s’est ouvert à cause des scandales sanitaires sur les produits alimentaires, explique Hippolyte Guégan, de la laiterie Le Gall, à Quimper. Mais, l’accès à ce marché est très compliqué car la Chine ne reconnaît pas le règlement bio européen. » L’un des grands groupes français est actuellement en négociation avec la Chine. S’il est finalisé, ce contrat pourrait faire « gravir une marche significative dans les conversions à la production de lait biologique en France », nous confie-t-on au sein du groupe. Hippolyte Guégan voit également des débouchés intéressants aux États-Unis pour « des produits frais et des produits qu’ils considèrent comme exotiques, tel que le lait chocolaté ». Des marchés plus petits mais à ne pas négliger également, à Hong-Kong, au Moyen-Orient et en Afrique de l’Ouest.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Vous aimerez aussi

Vignette
Négociations commerciales : premiers retours plutôt positifs de Coop de France Métiers du Lait
A quelques semaines de la fin des négociations commerciales sur les marques, les coopératives laitières constatent une meilleure…
Vignette
Les livreurs Lactalis de l'Ouest peuvent obtenir des volumes

Le transfert de volume contractuel est à nouveau possible, jusqu'au 1er

Vignette
Seconde vague de départs chez DMK
La coopérative allemande DMK fait face en faisant tourner ses unités à façon pour Arla et FrieslandCampina.
Vignette
Rompre l’isolement avec Solidarité Paysans
3 000 familles en difficulté sont accompagnées chaque année par les 80 salariés et 1 000 bénévoles de l’association.
Vignette
Lactalis et l'OP Lait bio Seine et Loire s'accordent sur un prix à 473 €

Le prix du lait de base bio moyen sera de 473 €/1000 l pour l'année 2019, soit une hausse de 5 euros par rapport à 2018. Cet…

Vignette
L'effet des EGA sur le prix du lait peut-il être durable ? 
La question est posée à Stefan Nether, de ODA Groupe
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière