Réussir lait 08 juillet 2015 à 15h00 | Par V. Quartier

La ferme laitière bas carbone et le projet éco-méthane récompensés

La troisième et la quatrième place du concours "My positive impact" ont été remportées par les projets portés par la filière laitière. Le prix ? Une campagne de communication nationale pour leur donner de la visibilité auprès du grand public.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Cette initiative lancée par et pour les éleveurs laitiers met en place les fondements d’un « plan bas carbone » de la production laitière.
Cette initiative lancée par et pour les éleveurs laitiers met en place les fondements d’un « plan bas carbone » de la production laitière. - © E. Bignon

Le projet porté par l’ensemble de la filière laitière pour la réduction de l’impact carbone des élevages laitiers a remporté la quatrième place de la compétition « My positive impact ». Le projet Eco-méthane, porté par Bleu-Blanc-Coeur a remporté la troisième place. Tous deux vont donc pouvoir bénéficier du plan de communication de 1,4 million d'euros à partager entre les cinq premiers projets.

Informer sur les atouts de l'élevage

"Bleu­‐Blanc­‐Coeur présentait dans ce concours de la Fondation Nicolas Hulot la solution Éco­‐Méthane qui réduit les émissions de Méthane produites par l’élevage. Elle était la seule démarche officiellement reconnue par les institutions (État Français et Nations‐Unies). Aujourd’hui, c’est le grand public qui s’est rallié à la cause de Bleu-­‐Blanc-­‐Coeur" explique Pierre Weill, co-président de Bleu-Blanc-Coeur. "C’est aussi le monde de l’élevage qui gagnera une renommée légitime pour sa capacité à devenir exemplaire dans le domaine environnemental" poursuit-il.

"Cette campagne va permettre d’informer objectivement autour des travaux sur l’impact réel des ruminants sur le changement climatique, mais aussi sur les résultats obtenus et les solutions pour l’atténuer" explique l'Institut de l'Elevage. "Comme l’ont plusieurs fois soutenus à la fois nos professionnels et nos mandants politiques, l’élevage détient des solutions dans cette vaste problématique des émissions de GES. D’autant que l’élevage de ruminant est un atout majeur pour la fertilité des sols et le stockage de carbone dans les sols ! Nous avons tout à gagner à le faire savoir."

Donner le pouvoir aux solutions climat

Cette compétition est organisée par la fondation Nicolas Hulot, dans le cadre de la conférence internationale sur le climat (COP 21) qui se réunira à Paris en décembre prochain. "La Fondation Nicolas Hulot entend permettre à tous de choisir les idées à suivre et de donner le pouvoir aux solutions pour le climat en les sortant de l’anonymat, grâce à une campagne de mobilisation inédite : My Positive Impact." Le principe : 100 initiatives portées par des petites entreprises, des collectivités et des associations, qui répondent aux problèmes du changement climatique ont été soumises au vote du public.

Rendez-vous sur My Positive Impact pour découvrir toutes les solutions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Parvenez-vous à effaroucher les oiseaux sur la ferme ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui