Réussir lait 29 juin 2018 à 15h00 | Par Costie Pruilh

Une marque pour valoriser la vache Froment du Léon !

Du beurre, de la crème, des fromages blancs... arborent une nouvelle marque : La Froment du Léon, tellement crème et vachement beurre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Syndicat Froment du Léon

Avec ses 379 femelles, la race bretonne Froment du Léon est encore considérée comme menacée. Et pourtant c'est une belle beurrière avec son lait à plus de 50 g/kg de lait. "Il faut environ 17 litres de lait pour faire 1 kg de beurre, contre 20 à 23 litres pour une race classique", indique le Syndicat des éleveurs.

Dans l'idée de développer leur race et en la valorisant, le syndicat des éleveurs de vaches Froment du Léon a lancé sa marque début juin : La Froment du Léon, tellement crème et vachement beurre.

Cinq éleveurs en agriculture biologique ou en conversion

La marque est actuellement arborée par les produits de cinq fermes bretonnes qui transforment leur lait issu de cette race beurrière : beurre, crème, lait ribot, gros-lait, fromage blanc... "Sur les 31 élevages adhérents au Syndicat, seuls ces 5 élevages sont concernés. Les autres éleveurs professionnels n'ont que quelques vaches Froment du Léon dans leur troupeau. Peut-être que quelques producteurs nous rejoindront prochainement", espère le Syndicat.

Les 5 fermes sont certifiées en agriculture biologique ou en conversion pour l'un d'eux.

Les produits sont positionnés haut de gamme. Pour l'heure, on les trouve dans des restaurants bretons, boulangeries bretonnes et parisiennes Poilâne, des marchés, fromagers, magasin Les Prairies bio, paniers en ligne...

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à embaucher un salarié non issu du milieu agricole ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui