Réussir lait 10 janvier 2018 à 13h00 | Par Annick Conté

Une gigantesque fraude au lisier aux Pays-Bas

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Pichon

L’existence d’une fraude fréquente et à grande échelle depuis plusieurs années ne fait aucun doute. Le porc, la volaille mais aussi le lait sont concernés ; la récente et forte croissance laitière a amplifié le phénomène.

Un rapport de la police de l’environnement dénombre 60 % d’anomalies dont 30 à 40 % de fraudes avérées sur les 1 200 transports de lisier contrôlés (pour un total de 900 000 transports en moyenne de 30 tonnes).

Une défaillance des systèmes de contrôle

Les fraudeurs ont fait preuve de créativité : tournées de transport fictives ou falsifiées, surfaces déclarées supérieures à la réalité, échantillons soumis à analyse enrichis en minéraux pour surestimer les sorties, suivi GPS obligatoire désactivé et prétendu défectueux… Les documents comptables eux-mêmes ont été falsifiés.

Éleveurs, entreprises de transports et de traitement du lisier, laboratoires, cabinets comptables… toute la chaîne du lisier est impliquée.

L’opacité des opérations est entretenue par des structures complexes d’entreprises qui permettent de cacher les actionnaires des sociétés et les flux des déjections.

Échapper au coût du transport et au contrôle des quantités produites

Selon la police, le transport d’un point A à un point B peut impliquer une douzaine de personnes morales.

Le ministère de l’Agriculture néerlandais donne plutôt l’impression de vouloir minimiser l’enjeu de cette fraude, alors que celle-ci conduit à une très importante « surfertilisation » des terres : les Pays-Bas ont d’énormes problèmes d’excédent structurel.

La préoccupation première du ministère porte sur la négociation de la dérogation à la directive nitrates. Celle-ci a pris fin au 1er janvier 2018, sa reconduction ou non sera décidée en mars-avril.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Avez-vous installé une brosse dans votre stabulation pour le confort des vaches ?

Répondez à la question