Réussir lait 06 juillet 2018 à 10h00 | Par Franck Mechekour

Angleterre : un élevage des veaux qui bouscule les repères

Mise à l’herbe à trois semaines, avec parfois un mur de paille pour seul abri, lait entier froid dès 15 jours... quel que soit le degré de simplification, les veaux semblent en forme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
A MANOR FARM, les
veaux sont sortis deux
à trois semaines et
n’ont qu’un mur de
paille pour s’abriter.
A MANOR FARM, les veaux sont sortis deux à trois semaines et n’ont qu’un mur de paille pour s’abriter. - © F. Mechekour

Voyage en Angleterre, dans des élevages qui se sont inspirés du modèle néo-zélandais.

C’est au pas de course et sous un vent particulièrement froid que Rob Richmond, gérant de Manor Farm, nous amène voir ses veaux. Regroupés dans une prairie depuis l’âge de deux à trois semaines, ils n’ont pour seul abri contre le vent qu’un mur de paille. Leur poil est brillant. Ils sont plein de tonus. Selon Rob Richmond, le taux de mortalité avoisine 4 %. Les veaux sont sevrés à trois mois.

En France, cette technique fait l’objet d’un essai à la ferme expérimentale de la Blanche Maison dans la Manche depuis 2017.

CE TAXI LAIT A ÉTÉ ACHETÉ 5 400 EUROS il y
a 5 ans. Les 50 tétines sont changées
une fois par an ( 2,50 €/tétine).
CE TAXI LAIT A ÉTÉ ACHETÉ 5 400 EUROS il y a 5 ans. Les 50 tétines sont changées une fois par an ( 2,50 €/tétine). - © F. Mechekour

À Garret Farm et chez Mat Boley, les veaux ne sortent pas avant cinq à six semaines. Mat ne leur distribue pas de concentré.

Du lait froid distribué avec un taxi lait

À Bisterne Farm, la nurserie est située à environ un kilomètre de la stabulation des vaches et de la salle de traite. Ils sont logés dans un bâtiment conçu avec des parois amovibles sur l’arrière et des séparations avec des bottes de paille. Les veaux ont la possibilité de sortir dans une courette empierrée. Ils commencent à pâturer dès l’âge de deux à trois semaines dans des petits paddocks situés en face de la nurserie.

À partir de cet âge, ils consomment du lait froid distribué à volonté dans un chariot-louve amené avec un quad. Le lait froid est également de mise à Garrett Farm et chez Mat Boley à partir de deux semaines d’âge environ.

BISTERNE FARM a opté
pour du pâturage tournant
complété par un kilo de
concentré.
par veau et
par jour.
BISTERNE FARM a opté pour du pâturage tournant complété par un kilo de concentré. par veau et par jour. - © F. Mechekour

"Nous drenchons chaque veau deux fois avec du colostrum"

Des quatre exploitations visitées, Derek Farm est celle qui «bichonne» le plus les veaux. «Les veaux qui naissent le matin restent 24 heures avec leur mère et ceux qui naissent la nuit ne restent que jusqu’au lendemain matin. Nous les drenchons deux fois avec du colostrum dont la qualité est vérifiée avec un réfractomètre Brix. Si la valeur est inférieure à 22 %, je le pasteurise à cause de la paratuberculose et je l’utilise comme du lait normal», précise Vicki Garrett. Le risque paratuberculose a également incité les éleveurs à utiliser du lait en poudre plutôt qu’entier (3000 €/t de poudre de lait bio).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Florent (44) | 10 août 2018 à 17:48:29

TOPxdvdsdsfdsq

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à embaucher un salarié non issu du milieu agricole ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui