Réussir lait 05 octobre 2018 à 08h00 | Par Emeline Bignon

Tous mobilisés dans le réseau agri-sentinelles

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La prévention passe par un maillage de sentinelles volontaires.
La prévention passe par un maillage de sentinelles volontaires. - © J. C.

Tous les deux jours, un agriculteur se donne la mort. Face à ce constat alarmant qui concerne particulièrement les éleveurs de bovins laitiers, les acteurs du monde agricole se mobilisent et viennent de créer un réseau multi-partenarial(1) : le réseau agri-sentinelles. De nombreuses entreprises et associations ont déjà répondu à l’appel. « L’enjeu est double, souligne Anne-Charlotte Dockès de l’Institut de l’élevage. Il s’agit à la fois de limiter le nombre de suicides, mais aussi de sensibiliser et d’aider l’ensemble des personnes qui travaillent au contact des agriculteurs à mieux réagir s’ils se trouvent face à un exploitant en situation de fragilité. »

Trois mots-phares : repérer, alerter et agir

Le réseau est en construction. Il n’a pas vocation à se substituer aux dispositifs existants, mais veut amplifier leur action. La prévention passera par un maillage de sentinelles volontaires, formées pour repérer les agriculteurs en difficulté ou en détresse psychologique et leur faciliter l’accès à un dispositif d’accompagnement. Potentiellement sur le terrain, il y a 10 000 sentinelles qui gravitent autour des éleveurs de bovins (techniciens, conseillers, vétérinaires, inséminateurs, etc.), mais n’oubliez pas que les premières sentinelles, c’est d’abord vous, les éleveurs.

(1) Allice, les chambres d’agriculture, les interprofessions, les instituts techniques, la MSA, France Conseil Elevage, Solidarité paysans, les syndicats, Races de France, l’Ordre national des vétérinaires, etc.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à utiliser des taureaux en monte naturelle ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui