Réussir lait 18 août 2006 à 09h24 | Par Franck Mechekour

Race normande - Une concertation renforcée pour le schéma de sélection

Une commission génétique décide désormais du choix des taureaux à créer et tester.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le schéma Normand bénéficie depuis près d´un an d´un nouveau mode de fonctionnement ayant pour objectif « de concilier concertation et efficacité », selon Gilles Thomazo, président de Génétique Normande avenir (GNA). Il revient maintenant à une commission génétique constituée de membres représentants les unités de sélection, les associations d´éleveurs et l´Upra, de réaliser les choix sur le plan de la création des futurs reproducteurs et des taureaux qui subiront l´épreuve du testage sur descendance. « On raisonne maintenant plus efficacement en nombre de fils testés par père à taureaux », commente Jérôme Béchu, le directeur de GNA. La race s´est fixée pour objectif de ne pas dépasser trente fils par père. Parallèlement, des commissions plénières organisées deux fois par an « permettent à chacun des acteurs de mesurer le travail réalisé et de s´exprimer sur l´orientation de la sélection ».
Côté activité, 140 taureaux ont été mis en testage lors de la campagne 2005/2006. Cette série termine le testage des fils de Madison (48 fils testés au total) et Manizales (28). Elle compléte celle de Mioche, Noyalo, Nelpon, Nuancier, Nivéa et Néphelion. « Nous intégrons de plus en plus la sélection assistée par marqueurs génétiques pour choisir les taureaux à tester », souligne Jérôme Béchu. Les efforts portant sur la variabilité génétique sont illustrés par la large palette d´origines paternelles utilisée pour la série de testage 2006/2007. Cette dernière comprend des fils de Néphelion, Pompon, Nivéa, Orienteur, Orpailleur, Orphelin, Ouzous, Oberkampf, Obby, Orfait et Opinion.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Parvenez-vous à effaroucher les oiseaux sur la ferme ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui