Réussir lait 04 juin 2014 à 08h00 | Par Revue Laitière Française

Quelle issue pour l'ultrafrais ?

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Syndifrais, le syndicat des produits laitiers ultrafrais, se mobilise pour l'image des yaourts, faisselles et desserts lactés.
Syndifrais, le syndicat des produits laitiers ultrafrais, se mobilise pour l'image des yaourts, faisselles et desserts lactés. - © Syndifrais

La crise dure depuis 2011(1)pour les produits laitiers ultrafrais, avec une baisse des volumes vendus et des prix. La surcapacité industrielle s'est encore creusée, annonçant la poursuite du mouvement de restructuration, après la fermeture d'un site Novandie il y a un an. Syndifrais, le syndicat des produits laitiers ultrafrais, se mobilise pour l'image des yaourts, faisselles et desserts lactés. Il veut rétablir la vérité sur la composition et les bénéfices santé de ces produits.
Enfin, le seul créneau en bonne santé est celui des produits plaisir. Les crèmes gourmandes et les liégeois sont en croissance, selon Lactalis Nestlé Ultra Frais (LNUF). Tandis que les produits santé et le light régressent.
La voie est donc claire : investir le champ des recettes gourmandes et « naturelles ». LNUF explore aussi une autre piste : sortir le yaourt de la logique de consommation en fin de repas.



(1) -3,2 % en 2013 par rapport à 2012.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Cherchez-vous à maintenir la production malgré le manque de fourrage ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui