Réussir lait 22 septembre 2008 à 18h22 | Par M. Portier

Qualité du lait et santé animale - UN LABO D’ANALYSE DANS LA SALLE DE TRAITE

Fulwood Packo et Delaval s’apprêtent à commercialiser des dispositifs d’analyse de plusieurs composants du lait qui révolutionnent le suivi sanitaire, alimentaire et de la reproduction, vache par vache.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © M. P.

L’augmentation de la taille des troupeaux limite de plus en plus le suivi individuel des vaches par « l’oeil de l’éleveur ». Le constat est le même avec le développement de la traite robotisée. Les données recueillies au moment de la traite deviennent ainsi des indicateurs précieux dans la connaissance du troupeau en temps réel. Ces données se limitaient jusqu’à présent au suivi de production par les compteurs à lait et aux valeurs de conductivité pour la détection des mammites.

Plus récemment sont apparus les premiers compteurs de cellules, surtout sur les robots. Mais avec leurs nouveaux dispositifs MiniLab et Herd Navigator, Fulwood Packo et Delaval donnent accès à différents paramètres de la composition du lait, multipliant les indicateurs dans le suivi de chaque vache. Ceux-ci s’accompagnent de systèmes informatiques évolués, nécessaires à l’interprétation des résultats d’analyse. Ces véritables petits laboratoires pourront s’intégrer dans les salles de traites ou les robots à partir du début 2009 chez Fulwood Packo et en 2010 chez Delaval.

Aucun tarif n’est donc encore dévoilé par les deux sociétés. En sachant que ces systèmes ont d’ores et déjà été testés ou commercialisés dans plusieurs pays. S’ils répondent au même objectif, ces deux dispositifs ont un mode de fonctionnement très différent et n’analysent pas les mêmes composants. ■

Fulwood Packo Minilab analyse TB et TP

Fulwood Packo s’est adressé à son fournisseur de compteur à lait, la société israélienne Afikim, pour intégrer à son offre le système Afilab renommé au passage MiniLab. Son logiciel de gestion du troupeau Crystal doit par ailleurs recevoir des évolutions permettant de recueillir et d’analyser les nouvelles données. Basé sur une technologie de capteurs optiques (proche infrarouge), MiniLab réalise une mesure en continu tout au long de la traite.

Ce « mini laboratoire » équipe chaque poste de traite et se positionne entre le compteur à lait et le lactoduc. Celuici n’intègre aucune pièce en mouvement et fonctionne sans réactif. Il mesure pour chaque vache la composition du lait en matière grasse, protéines et lactose. Il détecte également la présence de sang et indique suivant quatre niveaux (moins de 200 000, 200 000 à 400000, 400000 à 800000 et plus de 800000) la présence de cellules somatiques. La technologie optique étant évolutive, d’autres paramètres Fulwood Packo Minilab analyse TB et TP pourraient être analysés dans le futur, selon le constructeur.L’analyse des données (courbes d’évolution) permet la mise en évidence de problèmes métaboliques liés à l’alimentation.

RAPPORT TB/TP POUR LA CÉTOSE

Une hausse du rapport TB/TP est révélatrice d’un début de cétose. Alors qu’un début d’acidose peut se traduire par une chute de TP. Le croisement des paramètres affine les diagnostics. Une chute de lactose et/ou une hausse de TB associée à une augmentation des cellules et de la conductivité annonce à coup sûr une mammite. Chaque traite étant analysée, l’éleveur peut rapidement mettre en oeuvre des mesures préventives dès lors qu’il y a suspicion. Un système d’alerte paramétrable est intégré au logiciel. La détection de sang ou d’un fort taux cellulaire peut entraîner un arrêt de la traite ou une séparation automatique du lait. ■

L’échantillonneur
prélève du lait tout
au long de la traite.
L’échantillonneur prélève du lait tout au long de la traite. - © Delaval

Herd Navigator détecte chaleurs et mammites

Pour développer son produit Herd Navigator, Delaval a créé une société commune de recherche et développement avec le spécialiste des systèmes d’analyse Foss. Le dispositif implique la mise en place de plusieurs éléments dans la salle de traite. Sur chaque poste, un échantillonneur prélève automatiquement le lait de chaque traite. Chaque échantillon est envoyé dans une unité de stockage avant d’être analysé dans l’analyseur. Ce dernier fonctionne avec la technologie des bandelettes tests. Il dispose d’un type de bandelettes (cartouches de 50 bandelettes) pour chaque paramètre analysé. Après réaction du lait sur la bandelette, la mesure est effectuée par un capteur optique. Le système Delaval se démarque ainsi par la diversité des composants analysés. 95 %

DES CHALEURS DÉTECTÉES

La mesure de l’hormone progestérone assure une gestion très précise de la reproduction. Celle-ci permet une détection des chaleurs à 95 % selon Delaval. Elle apparaît également comme un bon indicateur dans le suivi de la gestation et dans la détection d’anomalie (avortement, kystes ovariens, anoestrus…). Concernant la santé mammaire, la mesure de l’enzyme LDH (lactate déshydrogénase) autorise une détection des mammites trois à cinq jours avant les premiers signes cliniques. D’où la possibilité d’agir de manière précoce avant l’aggravation de l’infection. Le suivi des mammites subcliniques est aussi facilité. Le constructeur estime que cette mesure de la LDH permet de trouver 80 % des cas de mammites. Les deux derniers paramètres concernent la gestion de l’alimentation avec une mesure de l’urée et de la BHB (corps cétoniques). Ces deux indicateurs sont utiles à la détection de cétoses. Plus globalement, ces données favorisent la gestion de l’équilibre (énergétique et protéique) de la ration et la détection de maladies liées à l’alimentation. Delaval annonce par ailleurs que l’analyse des TB et TP sera disponible dans un deuxième temps.

LOGICIEL DE GESTION BIOANALYSE

La gestion complexe de ces différents paramètres est réalisée par le logiciel BioAnalyse. Ce dernier détermine les critères de risque en fonction des résultats de l’analyseur mais également en fonction d’autres paramètres comme la date de vêlage ou encore l’historique de santé. Il donne la possibilité de choisir la fréquence d’échantillonnage et le type de mesure à effectuer pour chaque vache. ■

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Cherchez-vous à maintenir la production malgré le manque de fourrage ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui