Réussir lait 09 février 2005 à 14h09 | Par Costie Pruilh

Qualité de l´air et du lait - Dioxines, furanes... émissions cancérigènes en baisse !

La contamination des produits alimentaires se fait de moins en moins par l´air. Les produits laitiers devraient moins contribuer à l´exposition de la population aux dioxines.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Les teneurs en dioxines, furanes et PCB dans le lait ont baissé de 10 % par an. La teneur moyenne de dioxines et furanes dans le lait est d´environ 0,4-0,5 picogramme(pg) par gramme de matière grasse, et celle de PCB avoisine 0,5 picogramme par gramme de matière grasse. Soit environ 1 picogramme au total ; c´est-à-dire 6 fois moins que la norme », décrit Koenraad Duhem, directeur de recherche et développement au Cniel.
Ce progrès est lié à la baisse des émissions dans l´air de ces hydrocarbures aromatiques polycycliques que sont les dioxines, furanes et PCB. Une amélioration qui s´observe depuis 10 ans et qui s´explique par les progrès réalisés dans le secteur de l´industrie lourde et sur les incinérateurs (ménagers et industriels). Même si en 2003, environ 40 % des incinérateurs d´ordures ménagères émettaient plus que la norme de 0,1 ng TEQ/m3 de fumée, le tiers d´entre eux la dépassait de peu. A partir de 2005, cette norme devient une obligation réglementaire : tous les incinérateurs devront la respecter.
Selon les derniers résultats du Cniel, la teneur moyenne de dioxines, furanes et PCB dans le lait serait 6 fois inférieure à la norme. ©R. Lemoine

Attention aussi aux argiles contaminées
Les produits laitiers, dont la contamination était surtout liée à des émissions trop importantes de dioxines dans l´air, devraient donc, à priori, moins contribuer à l´exposition des populations.
D´autres sources de contamination n´ont, elles, pas évolué : les sols pollués de longue date et la combustion de « fond de jardin » (pneus, plastiques.). La pollution « historique » des sols peut contaminer les aliments de 2 façons.
D´une part, la terre contaminée peut souiller l´aliment qui est ingéré par l´animal. D´autre part, les argiles, utilisées pour la filtration, la séparation de phase, et autres procédés technologiques, sont aussi à l´origine de contaminations.
Normalement, les usines doivent analyser les argiles utilisées, pour garantir que celles-ci sont indemnes de dioxines. Mais en novembre 2004, des usines néerlandaises Mc Cain ont utilisé de l´argile marneuse (pour le triage des pommes de terre) venant d´Allemagne : elles étaient contaminées
« Contrairement à l´Allemagne ou le Royaume-Uni, où on trouve des sites dramatiquement pollués, ces zones sont limitées en France, autour de quelques incinérateurs où les dioxines ont eu le temps de s´accumuler », commente Koenraad Duhem.
Des dioxines dans les fumées et la terre
Les dioxines, furanes et PCB sont des hydrocarbures aromatiques polycycliques, peu biodégradables. Un bon nombre de ces molécules sont cancérigènes. Elles ont une forte affinité pour les graisses, notamment d´origine animale.
L´exposition aux dioxines des animaux et humains se fait essentiellement par voie alimentaire. La toxicité des dioxines s´exerce à long terme, suite à une exposition chronique. D´après une étude de l´Afssa publiée en 2000, les produits laitiers contribuaient à 39 % à l´exposition aux dioxines et furanes, et les produits de la mer à 26 %. La viande arrivaient en troisième position (15 %).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Prenez-vous des mesures de biosécurité ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui