Réussir lait 21 mai 2007 à 18h07 | Par Costie Pruilh

Plan de professionnalisation - Une préparation à l´installation sur-mesure

Le parcours à l´installation se veut plus efficace et personnalisé avec le nouveau plan de professionnalisation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Juste avant les élections, le ministère de l´Agriculture a lancé le plan de professionnalisation. Encore à l´état de projet, il devrait remplacer le parcours unique qui passe par le Spi (Stage préparatoire à l´installation) - ou stage de 40 heures - et le stage de six mois. A la place, le projet prévoit, un diagnostic, une étape de formation commune, puis une étape de formation individualisée qui tiendrait compte des acquis du candidat à l´installation, et qui serait fonction de son projet. « Suivant les productions qu´il souhaite faire, s´il veut monter un atelier de transformation, faire de la vente directe. on pourra l´orienter sur telle ou telle formation », précise Philippe Monnet, en charge du dossier installation chez les JA. L´objectif du plan de professionnalisation est de proposer un parcours plus personnalisé. « Si le candidat n´a pas de diplôme, on l´orienterait vers une validation des acquis de l´expérience et une formation adulte par exemple. S´il a des diplômes mais manque de pratique, il lui faudrait suivre une formation pratique. »
Cinq départements tests
Le calendrier de mise en oeuvre est serré. Le 1er juin prochain commence l´expérimentation du nouveau dispositif, dans cinq départements (Morbihan, Pas-de-Calais, Ardèche, Aube, Aveyron). Deuxième volet du projet, l´évolution du contenu des diplômes, et l´élargissement de la liste des diplômes reconnus pour le parcours à l´installation. « Nous regardons aussi les possibilités d´équivalence entre diplômes. De plus en plus de candidats viennent d´autres horizons que celui agricole ; il faut intégrer cette évolution. L´idée est que les gens ne refassent pas ce qu´ils savent faire », expose Philippe Monnet.
Enfin, les JA voudraient que tous les futurs agriculteurs - qu´ils aient droit aux aides à l´installation ou non - aient un minimum d´informations avant de s´installer, à l´instar de ce qui se fait dans l´artisanat. On compte environ 16 000 installations par an en France, dont 10 000 sont des moins de 40 ans. Seuls 6189 ont bénéficié d´aides à l´installation en 2006.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Parvenez-vous à effaroucher les oiseaux sur la ferme ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui