Réussir lait 31 décembre 2004 à 14h09 | Par Costie Pruilh

Plan de dégagement du lait - Maintenir la valorisation du Comté

Pour éviter que les stocks de comté ne prennent trop de poids, le comité interprofessionnel du gruyère de comté a mis en place une mesure de dégagement de lait.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

« Sur les sept dernières années, la production de comté a augmenté plus vite que la consommation. Au final, il y a un excédent d´environ 2500 tonnes de fromage. Sur la zone comté, des fabricants, notamment d´emmental grand cru, attirés par la valorisation du comté, se sont mis à en produire. Si aujourd´hui, nous ne sommes pas en crise, nous voulons éviter un problème de surproduction qui conduirait à une baisse de prix », dépeint Claude Vermot-Desroches, président du Comité interprofessionnel du gruyère de comté (CIGC).
Selon le CIGC, pour maintenir le revenu apporté par le comté, la solution passe par la maîtrise de l´offre. Au départ, le comité pensait faire jouer la clause de sauvegarde, qui permet de limiter la production en cas de perturbation forte sur les marchés. « Mais le ministère des Finances ne nous y a pas autorisés, estimant que la filière n´était pas en danger, précise Claude Vermot-Desroches. Nous avons opté pour un plan de dégagement. Il est facultatif. Si les fruitières dégagent au moins 2 % de leur référence lait à comté sur le marché beurre-poudre, le CIGC leur verse une aide de 0,10 euro par litre de lait dégagé ».
Cette aide, financée sur les réserves du CIGC, servira à compenser le manque à gagner des fruitières. L´objectif affiché est un dégagement d´environ 10 millions de litres, soit 1000 tonnes de fromages, d´ici la fin de la campagne.
Parallèlement à ce programme, le CIGC a augmenté temporairement les cotisations versées par les fruitières et les affineurs, pour financer une campagne publicitaire (1,5 million d´euros).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Parvenez-vous à effaroucher les oiseaux sur la ferme ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui