Réussir lait 06 février 2009 à 09h19 | Par C.Pruilh

PAYS-BAS - FrieslandCampina devient quatrième mondial

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Commission européenne a donné son feu vert à la fusion des groupes néerlandais Friesland et Campina, fin décembre 2008. Pour éviter une position monopolistique du nouvel ensemble, la Commission a posé des conditions. Elle exige en échange la cession d’une fromagerie - qui était à Campina - d’une usine de produits laitiers frais - qui était à Friesland, ainsi que la cession de deux marques Campina de boissons lactées de longue conservation. « Il leur est également demandé de mettre à disposition de la concurrence une bonne partie de leur collecte (1,2 milliard de litres sur une collecte totale de plus de 8 milliards de litres), indique Benoît Rouyer, d’Ubifrance. Parallèlement, on leur demande de faciliter le départ des éleveurs qui souhaitent quitter le nouvel ensemble, avec une prime de 5 euros pour 100 kg de lait (à concurrence d’un million de litres).

Les volumes de lait qui quitteront l’entreprise seront déduits de la collecte à mettre à disposition des concurrents. » Le nouvel ensemble représentera un chiffre d’affaires d’environ 8,8 milliards d’euros, ce qui le place au 4e rang mondial des transformateurs laitiers. ■

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à embaucher un salarié non issu du milieu agricole ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui