Réussir lait 25 mai 2018 à 08h00 | Par A. C.

Neosporose, cause n°1 d'avortement bovin

Le bilan de l'Observatoire et suivi des causes d'avortement chez les ruminants (Oscar) a été publié sur la plate-forme Epidémiosurveillance en santé animale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © A. Conté

Le dispositif Oscar lancé par GDS France analyse les résultats des diagnostics différentiels d'avortements. Pour les bovins, 434 diagnostics ont été analysés; 40% des diagnostics différentiels réalisés ont permis d'imputer l'avortement de façon forte ou possible à au moins un agent pathogène (diagnostic élucidé). La néeosporose reste la cause n°1 d'avortement.  Les causes infectieuses les plus fréquentes ont été les trois maladies recherchées en première intention : néosporose (15% des diagnostics élucidés), fièvre Q (10%), BVD (8%). Dans près de 20% des cas, l'avortement était imputable à au moins deux agents pathogènes. Le plus fréquemment, l'agent de la BVD était associé à un autre agent. Pour les maladies recherchées en deuxième intention, donc de façon facultative (anaplasmose, ehrlichiose...), il est difficile d'interprêter leur fréquence d'implication.Les informations ont été recueillies sur la base de protocoles standardisés disponibles sur www.observatoire-oscar.fr.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous équipé d'une cage de contention ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui