Réussir lait 10 janvier 2008 à 17h41 | Par Michel Portier

Marché des agroéquipements - Les ventes de matériel progressent en 2007

La nette progression des ventes en fin d´année profite à toutes les catégories de matériel, provoquant un allongement des délais de livraison.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Principale illustration de la conjoncture positive dans les ventes de matériel agricole, le marché des tracteurs standard devrait progresser de 8 % en 2007 pour s´établir à 27 250 unités selon les estimations de la filière des agroéquipements(1). Sur les neufs premiers mois de l´année, les immatriculations progressent de 6 % par rapport à la même période sur 2006. Les prises de commandes cumulées à fin septembre sont en hausse de 20 %.
Cette progression concerne surtout les tracteurs de plus de 120 chevaux. Le segment des 120 à 150 ch s´accroît de 22 % et celui des plus de 180 ch de 60 %. En découle une forte hausse de la puissance moyenne qui s´établit à 120 chevaux. A noter que le marché des automoteurs de manutentions devrait bénéficier de la même hausse de 8 % pour se situer à 3800 unités en 2007.
Concernant le matériel de récolte et de fenaison, la campagne 2006/2007 clôturée fin août dernier donne des résultats plus mitigés. Les ventes de presses ont profité des conditions de récoltes difficiles de la paille et des fourrages. 407 presses à balle carrée ont trouvé preneur, ce qui représente une hausse de 25,6 %.

Anticiper les investissements
Le volume des ventes de presses à balle ronde se maintient juste sous la barre des 5 000 machines. Les modèles à chambre fixe reculent au profit des modèles à chambre variable. Ces derniers représentent maintenant 78 % du marché. Globalement, le marché des faucheuses, faneuses et aindaineurs subit un recul d´environ 10 %. Cette baisse est à nuancer par l´augmentation constante des largeurs de travail.
La conjoncture favorable liée à l´augmentation du prix du lait se ressent par ailleurs sur les ventes de matériel de distribution des aliments et sur le matériel de traite. Ces deux catégories verraient leurs ventes progresser dans une fourchette de 7 à 15 %.
Face à cette nette progression de la demande, les délais de livraison s´allongent pour atteindre parfois six mois. Les constructeurs sont en effet limités par leur capacité de production ou par celle de leurs fournisseurs. Seule parade, anticipez vos investissements !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à utiliser des taureaux en monte naturelle ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui