Réussir lait 07 mai 2001 à 15h49 | Par Jean-Marc Guernion

Maîtres Laitiers du Cotentin : création d´un CTE collectif

Les Maîtres Laitiers du Cotentin est la première entreprise laitière à être porteuse d´un projet collectif de CTE. La démarche est déjà bien engagée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le contrat-type baptisé "Maîtres Laitiers du Cotentin", établi en partenariat avec la Chambre d´agriculture, a fait l´objet d´un arrêté préfectoral le 24 octobre 2000.
Depuis, l´engouement des adhérents de la coopérative est très satisfaisant. "Sur nos 1 130 producteurs, 250 sont très intéressés par le CTE et ont déjà suivi une journée d´information. Sur ces 250, déjà 80 producteurs sont en phase de dépôt de dossier à la DDA", explique Jean-Yves Duplenne, directeur de production de la coopérative.
Comme tout CTE, il comporte deux volets. Le volet socio-économique impose deux mesures : l´application d´un des quatres modules du Code d´hygiène européen et la mise en place de la traçabilité avec l´enregistrement de tous les intrants et pratiques sur l´exploitation. Pour la traçabilité, l´éleveur touche 3 000 francs par an pendant trois ans. Il peut enregistrer les opérations soit sur un support informatique ou sur papier.
Le volet environnemental met l´accent sur trois points : l´eau, le sol et le paysage. Pour la signature d´un contrat, une mesure type sur chaque point au minimum doit être choisie (réduction des sols nus l´hiver, réduction d´intrants, plantation de haies...). Par ailleurs, l´amélioration du siège de l´exploitation est obligatoire. "Cette démarche s´inscrit dans le code des bonnes pratiques d´élevage que nous avons déjà engagé", précise Christophe Levavasseur, président de la coopérative.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Parvenez-vous à effaroucher les oiseaux sur la ferme ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui