Réussir lait 06 février 2014 à 08h00 | Par Franck Mechekour

Les prix du tourteau de soja tendus jusqu’au printemps

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Tourteau de soja stocké au port de Montoir.
Tourteau de soja stocké au port de Montoir. - © C. Gérard

Lors des « Débats de Vigie Matières Premières », organisés par le Céréopa à Paris,
le 26 novembre, Édouard Luneau, spécialiste dans la gestion de risques chez Macquarie(1), a indiqué  que « le prix du tourteau de soja devrait se tenir jusqu’au printemps prochain ».
Et pour cause. Seuls les États-Unis sont présents sur le marché mondial. Des États-Unis qui devront par ailleurs faire face à une tension sur leurs stocks dont le niveau devrait être inférieur à 5 millions de tonnes en fin de campagne. Par ailleurs, à l’heure où nous mettons sous presse (18 décembre), beaucoup d’incertitudes demeurent sur la capacité
de l’Argentine à fournir des graines de soja sur le marché mondial, car produire est une chose, exporter en est une autre dans ce pays en proie à une forte inflation. L’évolution des cours du peso argentin impactera fortement l’offre.


Une baisse significative des cours possible


Du côté du Brésil, les semis s’étant bien passés, « on s’achemine vers une récolte record ». Le marché a intégré en grande partie ces bonnes nouvelles.
Mais certains événements (attaques de chenilles, conditions climatiques…) peuvent encore changer la donne d’ici les récoltes qui débuteront en février.
Aussi, de nombreuses incertitudes pèsent sur le niveau de l’offre tandis que la demande, notamment en Chine (69 millions de tonnes de graines), ne devrait pas faiblir.
Côté scénario positif, les prix du tourteau de soja pourraient baisser de façon significative à partir de mars-avril si la récolte de soja au Brésil atteint les 87 à 90 millions de tonnes. Mais il faudra que les problèmes logistiques soient alors réglés dans ce pays.


(1) Banque d’investissement australienne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à embaucher un salarié non issu du milieu agricole ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui