Réussir lait 18 juin 2004 à 17h16 | Par Jean-Jacques Biteau

Les faneurs à six rotors deviennent la référence

Les dimensions des faneurs et des andaineurs augmentent fortement de façon à réaliser la fenaison dans un laps de temps réduit, pour produire un fourrage de qualité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Après la coupe, le fourrage déposé sur le sol doit être récolté dans les meilleures conditions de façon à produire un aliment de qualité. Avec une main d´oeuvre en agriculture de plus en plus réduite et des chantiers plus importants, il est nécessaire de disposer de machines offrant de hauts rendements pour conditionner et récolter les fourrages. Les conditions climatiques conditionnent aussi le choix de la capacité du faneur et de l´andaineur.
Ainsi, ces outils voient leur largeur de travail augmenter et leurs composants évoluer de façon à travailler plus rapidement.
De nos jours, les faneurs semi-portés, avec roues de transport, sont les modèles les plus demandés. « Il s´agit de modèles à six ou à huit rotors d´une largeur de travail de plus de sept mètres. Ces machines répondent aux attentes le plus souvent des exploitants individuels qui disposent d´une surface importante à récolter. Ces faneurs de grande largeur sont généralement suivis par des andaineurs à deux rotors », constate Markus Griebel, responsable produits Krone en France.
©Krone


Le confort grâce aux fonctions pilotées à distance
Même si les faneurs sont des machines de conception simple qui évoluent peu, ils bénéficient de fonctions pilotées à distance pour améliorer le confort de travail.
C´est également important pour adapter la machine aux conditions de travail. Selon Markus Griebel, « pendant la récolte des fourrages, les conducteurs de machines doivent valoriser au mieux tout le temps disponible dans l´objectif d´obtenir un fourrage de qualité. Ainsi, les réglages des fonctions depuis le poste de conduite contribuent à limiter les arrêts. Le réglage hydraulique à distance du faneur pour réaliser un déplacement en oblique est présent sur la plupart des machines actuellement commercialisées, comme le repliage pour le transport ». En réglant l´angle de travail du faneur, le conducteur adapte sa machine au relief du terrain et évite aussi parfois de projeter le fourrage en dehors de la parcelle.
Avec l´augmentation des largeurs de travail et des vitesses d´avancement, les faneurs possèdent souvent des roues de type ballons d´un diamètre de seize pouces. Elles améliorent le confort et la stabilité au travail.
©Krone

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à embaucher un salarié non issu du milieu agricole ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui