Réussir lait 27 février 2015 à 08h00 | Par Franck Mechekour

Les croisées Prim'Holstein x Montbéliarde ont des atouts !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'intérêt du croisement avec la Montbéliarde se retrouve aussi au niveau du comptage des cellules somatiques.
L'intérêt du croisement avec la Montbéliarde se retrouve aussi au niveau du comptage des cellules somatiques. - © S. Leitenberger / archives

Face aux vaches de race Prim'Holstein, les vaches F1 Prim'Holstein x Montbéliarde peuvent être compétitives grâce à une faible perte de production et un gain pour la fertilité. Telle est une des conclusions d'une étude réalisée par Charlotte Dezetter dans le cadre de sa thèse(1). Ces résultats confirment deux tendances décrites par ailleurs. D'une part, les F1 (premier croisement entre deux races pures) produisent en moyenne 8870 kg de lait contre 9740 kg pour les Prim'Holstein, soit 870 kg de lait en moins. D'autre part, il existe un important effet d'hétérosis favorable pour la fertilité en F1. Le taux de conception à l'insémination des croisées Prim'Holstein x Montbéliarde ou Prim'Holstein x Normande « est similaire à celui des vaches pures montbéliardes (50 %) et normandes (45 %) », alors qu'en Prim'Holstein il n'est que de 37 %. L'intérêt du croisement avec la Montbéliarde se retrouve aussi au niveau du comptage des cellules somatiques.

 

Des avantages perdus dans les générations suivantes

En revanche, le croisement Prim'Holstein x Normande apparaît moins bénéfique parce qu'il se traduit par une plus forte baisse de la production laitière (1400 kg ) et une dégradation des comptages cellulaires. Plus généralement, cette étude démontre, et c'est important, qu'une partie des avantages observés en F1 « est perdue lors du croisement d'absorption ou du croisement en retour ». Mais Charlotte Dezetter souligne aussi que « ce n'est pas forcément le cas avec du croisement rotatif impliquant une troisième race par exemple ». L'impact négatif de la consanguinité sur les performances des animaux varie quant à lui selon les races. Il est plus important pour les caractères de production en Prim'Holstein et pour le taux de conception en Montbéliarde et Normande.

(1) « Estimation des effets de la consanguinité et du croisement pour les caractères de production chez les vaches de race Prim'Holstein, Montbéliarde et Normande », présentée aux Journées 3R.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à embaucher un salarié non issu du milieu agricole ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui