Réussir lait 19 mars 2015 à 08h00 | Par Franck Mechekour

Le statut juridique des animaux franchit un cap

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les animaux sont reconnus dans le code civil comme des « êtres vivants doués de sensibilité ».
Les animaux sont reconnus dans le code civil comme des « êtres vivants doués de sensibilité ». - © J.-M. Nicol

La reconnaissance dans le code civil du statut des animaux comme « êtres vivants doués de sensibilité »  a été définitivement adoptée à l'Assemblée nationale le 28 janvier. Pour Stéphane Devillers, responsable du service juridique de l'Unceia, ce texte, adopté dans le cadre de la loi de modernisation et de simplification du droit, « ne simplifie rien dans la mesure où le code rural reconnaît depuis 1976 (1) que tout animal est un être sensible (art L 214.1), d’une part, et surtout ne change rien à la classification juridique des animaux qui restent soumis dans le code civil au régime juridique des biens, d’autre part. » Ce texte ne remet pas en cause les pratiques actuelles d’élevage, d’abattage, de chasse ou autres usages des animaux. Autrement dit, il s'agit avant tout « d'une victoire symbolique » pour les défenseurs de cet amendement, parmi lesquels se trouvent de nombreuses associations de défense des droits des animaux. En revanche, certains y voient « un pied dans la porte » pour faire adopter, à terme, un statut juridique spécifique aux animaux dans le code civil, dans lequel l’animal serait distingué des personnes et des biens, « ce qui aurait immanquablement des conséquences négatives pour l'élevage d’animaux de rente ou de compagnie ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à embaucher un salarié non issu du milieu agricole ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui