Réussir lait 19 avril 2001 à 14h26 | Par

Le lupin : un "petit" tourteau de colza

Le lupin est particulièrement riche en matière grasse et, contrairement au pois, pauvre en amidon. Il est plutôt riche en azote. On peut le qualifier de "petit" tourteau de colza.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Il peut être utilisé cru après un simple aplatissage ou broyage. Le traitement par extrusion accroît la valorisation des protéines. Des expérimentations sur vaches laitières, menées par l´Inra, ont comparé l´utilisation de lupin en remplacement d´un mélange 3/4 orge - 1/4 tourteau de soja.

Les résultats montrent une légère baisse de lait (-0,6 kg), une nette augmentation du TB (+2,3 g/l), un léger repli du TP (-0,7 g/l) et une moindre reprise de poids. Ces résultats se confirment par des observations sur le terrain. Le lupin s´apparente à un concentré de production de type "VL 3 litres". On peut en distribuer jusqu´à 6 kilos, mais au-delà de 3 kilos, le TP est pénalisé. Le broyage du lupin doit se faire quotidiennement pour éviter tout rancissement lié à la forte teneur en matière grasse de la graine. Le broyage doit rester grossier. On peut même envisager une distribution de graines entières jusqu´à 2 kilos.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Parvenez-vous à effaroucher les oiseaux sur la ferme ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui