Réussir lait 10 août 2018 à 15h00 | Par La rédaction

Le lait de foin STG se prépare au marché français

Ce lait sous signe officiel de qualité européen est déjà connu et utilisé en Autriche, en Suisse et en Allemagne.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La Spécialité traditionnelle garantie (STG) est un signe officiel de qualité européen.
La Spécialité traditionnelle garantie (STG) est un signe officiel de qualité européen. - © D. R.

Au moins 75% en poids de matière sèche de fourrages grossiers (herbe fraîche, foin...), pas d'aliments fermentés donc ni ensilage ni enrubannage, pas d'OGM : voilà en résumé le cahier des charges de la Spécialité traditionnelle garantie (STG) "Lait de foin". Ce signe officiel de qualité européen est déjà connu et utilisé en Autriche, en Suisse et en Allemagne. En Autriche, le lait de foin représente 450 millions de litres de lait.

En France, "l'association Lait de foin a été reconnue par l'Inao comme Organisme de défense et de gestion (ODG) en mai dernier. L'Inao examine actuellement le plan de contrôle du cahier des charges, une étape indispensable avant d'envisager une collecte séparée du lait", indique la toute jeune ODG.

 

Didier Lehec, un des éleveurs adhérents de l'association lait de foin, nourrit depuis longtemps ses vaches à l'herbe et au foin séché en grange.
Didier Lehec, un des éleveurs adhérents de l'association lait de foin, nourrit depuis longtemps ses vaches à l'herbe et au foin séché en grange. - © C. Pruilh - Archives

Une vingtaine de fermes laitières dans les starting blocks

Pour l'heure, une vingtaine d'exploitations laitières adhèrent à l'association et sont prêtes à soumettre leur production aux contrôles afin de recevoir l'agrément et d'apposer le panneau "Lait de foin" à l'entrée de leur ferme. Des laiteries se disent intéressées mais pour l'heure aucun accord formel n'a été signé.

Cela fait deux ans que des éleveurs laitiers valorisant l'herbe sans fourrages fermentés cherchent à faire reconnaître leurs spécificités : un lait de haute qualité au niveau bactériologique et profil en acide gras, reconnu pour son impact positif sur la texture et le goût des beurres et des fromages, et sur le rendement fromager. En outre, ces systèmes d'élevages répondent aux attentes sociétales.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Parvenez-vous à effaroucher les oiseaux sur la ferme ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui