Réussir lait 06 février 2018 à 01h00 | Par Franck Mechekour

Le GIE Saveur Lozère valorise le lait de Brune

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le prix de vente public varie selon les fromages entre 13,50 euros/kg et 17 euros/kg.
Le prix de vente public varie selon les fromages entre 13,50 euros/kg et 17 euros/kg. - © DR

Six élevages lozériens se sont lancés ensemble dans la vente directe de fromages mettant en avant la race Brune. L’idée a germé lors de la préparation du congrès mondial de la race qui s’est déroulée en Lozère en 2016. « Ils sont fabriqués par la fromagerie Baechler qui applique des recettes venues de Suisse dont est originaire la race Brune », souligne Marie Favier, une des membres du GIE Saveur Lozère. « Comme ils ont plu, nous avons continué. »

Quatre fromages sont proposés : deux sont typés "raclette". Les deux autres sont des fromages à pâte pressée. « Nous avons livré 142 400 litres de lait en 2016 et déjà autant entre janvier et octobre 2017. » Le prix de revient d’un fromage avant affinage avoisine les 9 à 10 €/kg dont 3 €/kg de prestation de service pour la fabrication. « Il faut 9 litres de lait pour faire un kilo de fromage. »

Valoriser le lait entre 500 et 600 euros/1000 l

Le prix de vente public varie selon les fromages entre 13,50 €/kg et 17 €/kg. Ce prix est baissé d’un €/kg si le client achète la moitié d’un fromage et de deux €/kg, s’il l’achète entier (6 kg). Les fromages sont également commercialisés sur les marchés, lors d’événements, dans des grandes surfaces de la région mais aussi à Lille et en Vendée…

Aujourd’hui, cinq élevages sont restés dans le GIE dont quatre sont en bio ou en cours de conversion. Cette activité n’est pas encore rémunératrice. Il a fallu attendre les premières ventes de fromages pour commencer à payer le lait livré en 2016. Les producteurs ont emprunté 15 000 euros pour construire une chambre froide et aménager un local destiné à la découpe. Ils mutualisent les coûts de livraison du lait à la fromagerie (450 euros par citerne). « L’idée à terme est de valoriser notre lait entre 500 et 600 €/1 000 l surtout s’il est bio. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Parvenez-vous à effaroucher les oiseaux sur la ferme ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui