Réussir lait 22 juin 2018 à 17h00 | Par Costie Pruilh

Le Ceta déçoit la filière laitière française

L'accord commercial avec le Canada est en théorie favorable au secteur laitier européen. Mais dans la réalité, le système canadien freine leurs importations de fromages.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © D. R.

L'accord commercial avec le Canada est en théorie favorable au secteur laitier européen, avec notamment un potentiel d'exportations européennes de fromages multipliées par deux à horizon 2022. "Ce débouché concerne des fromages à haute valeur ajoutée comme les fromages français et italiens. La France représente environ 40% des volumes entrant au Canada par ce biais", rappelle Gérard Calbrix, économiste pour Atla (association de la transformation laitière française).

Seuls 11% du nouveau contingent utilisé à mi-mai !

Mais l'association des laiteries européennes indiquait que "à la mi-mai seuls 11% du nouveau contingent était utilisé. Cela montre clairement que le système canadien ne facilite pas le commerce de fromage entre le Canada et l'UE". Les transformateurs et distributeurs canadiens qui disposent d'une licence d'importation demandent aux entreprises européennes une sorte de ticket d'entrée qui réduit l'intérêt d'exporter au Canada. Sauf quand le transformateur européen possède une filiale canadienne qui détient une licence.

Une classe 7 de paiement du lait à prix ultra compétitif

Autre problème, les Canadiens ont créé une classe 7 de paiement du lait, à prix ultra compétitif, après la signature de l'accord fin octobre 2016. Cette entourloupe "leur a permis d'exporter 70 000 tonnes de poudres de lait écrémé en 2017 à des prix cassés, ce qui concurrence l'UE sur ses débouchés à l'international. Pour l'heure, le Canada n'a pas intérêt à aller sur le marché européen, mais demain peut-être, car le Ceta a supprimé les droits de douane de l'UE pour tous les produits laitiers canadiens sans limitation de volumes. Les transformateurs européens sont furieux, et la DG agri s'empare du sujet. Il y aura des discussions avec les Canadiens, avec nous l'espérons des corrections."

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Parvenez-vous à effaroucher les oiseaux sur la ferme ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui