Réussir lait 21 décembre 2017 à 08h00 | Par E.Bignon

Salmonelles et laits infantiles : Lactalis rappelle l'intégralité des produits de l'usine de Craon

Le Groupe Lactalis procède au rappel de 720 lots de produits infantiles et nutritionnels fabriqués ou conditionnés dans l'usine de Craon depuis le 15 févier 2017.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une contamination dispersée s'est installée dans l'usine de Craon suite à des travaux réalisés au premier semestre 2017.
Une contamination dispersée s'est installée dans l'usine de Craon suite à des travaux réalisés au premier semestre 2017. - © PARISMATCH


Suite aux cas de salmonellose chez des nourrissons ayant consommé des poudres de lait Lactalis, un programme d'analyses renforcé a été mis en oeuvre avec des laboratoires externes indépendants.

"A partir des résultats des analyses renforcées, nous savons désormais qu'une contamination dispersée s'est installée dans notre usine de Craon suite à des travaux réalisés courant 1er semestre 2017", indique Lactalis dans un communiqué en date du 21 décembre. Le groupe a pris de mesures de précaution supplémentaires et étend le retrait/rappel à l'ensemble des produits infantiles et nutritionnels fabriqués ou conditionnés dans le site de Craon depuis le 15 février 2017. Soit 720  lots supplémentaires qui sont retirés du marché en France et à l'international.

Le groupe avait déjà procédé en décembre à deux premiers rappels/retraits de produits dans l'une des tours de séchage de l'usine.

Les marques Picot (poudres et céréales infantiles), Milumel (poudres et céréales infantiles) et Taranis (mélange d'acides aminés en poudre destinés au traitement de pathologies) sont concernées.

Le site de Craon en Mayenne est à l'arrêt depuis le 8 décembre pour une durée indéterminé.

 


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à embaucher un salarié non issu du milieu agricole ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui