Réussir lait 06 septembre 2018 à 14h00 | Par Costie Pruilh

L'Oplase n'accepte pas le prix du lait Eurial pour septembre

Les 422 producteurs de lait de l'OP livrant à Eurial Ultra frais sont inquiets pour le prix du lait de fin d'année.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les prix pratiqués par Eurial (branche transformation laitière d'Agrial) inquiètent les adhérents de l'Oplase, Organisation de producteurs de lait Seine et Est.
Les prix pratiqués par Eurial (branche transformation laitière d'Agrial) inquiètent les adhérents de l'Oplase, Organisation de producteurs de lait Seine et Est. - © J.C. Gutner

L'annonce du prix du lait d'Eurial (branche transformation laitière de la coopérative Agrial) pour septembre a fait réagir l'Oplase - Organisation de producteurs de lait Seine et Est : 315,27 dans l'Est et 313,75 dans l'Ouest.

L'Oplase défend un prix du lait de base 2018 au moins égal à la moyenne 2017 : environ 314 euros/1000 l dans l'Est et 317 euros/1000 l dans l'Ouest.

Or les prix pratiqués par Eurial sur les 9 premiers de l'année sont "légèrement inférieurs aux 9 premiers mois de 2017", indique Caroline Guillaume, ainmatrice de l'Oplase.

"Nous sommes inquiets du discours d'Eurial qui nous dit que le 4e trimestre ne sera pas miraculeux à cause de leurs valorisations. Notre objectif risque de ne pas être tenu, ce qui serait très dur pour les éleveurs, vu que la sécheresse et la hausse du prix de l'énergie vont faire monter les coûts de production" expose Gérard Duval, référent Ouest à l'Oplase. Dans le Grand Est, l'impact de la sécheresse sur la valorisation laitière se fait déjà sentir, avec des livraisons et des taux protéiques et butyreux en baisse.

L'OP s'interroge sur ce qui plombe la valorisation de l'entreprise. "Nous allons étudier de près les indicateurs de marché qui figurent dans le contrat."

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à embaucher un salarié non issu du milieu agricole ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui