Réussir lait 20 août 2008 à 14h57 | Par F. Mechekour

Index 2008/03 - ZOOM SUR LES NOUVEAUX TAUREAUX LAITIERS DU CRU 2008

Du nouveau mais les fils de Morty, Champion, Négundo… se font attendre en Prim’Holstein. La variabilité est au rendez-vous en Montbéliarde et les Normands s’illustrent en potentiel laitier.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Retrouvez tous les tableaux et commentaires sur les sorties d'index des races laitières dans les numéros 216 (juillet-août 2008) et 217 (septembre 2008) de Réussir Lait Elevage. 

Attention, contrairement aux années précédentes, la sortie d’index de juin n’a pas subi de changement de base. En effet, à la demande de la profession, le changement de base pour le calcul des index a été reporté à la première indexation de 2009. Autrement dit, toutes les variations à la baisse pour un taureau sont uniquement imputables aux évolutions de ses propres index.

Autre nouveauté : l’Institut de l’élevage a publié en juin deux nouveaux index fonctionnels pour les taureaux : la vitalité de leurs veaux à la naissance (VIN) et la vitalité des veaux au vêlage de leurs filles (VIV). Compte tenu de la faible variabilité constatée chez les anciens taureaux et de l’absence d’informations pour les plus jeunes, ces index n’ont pas fait l’objet de commentaires particuliers à l’occasion de cette sortie d’index.

En Prim’Holstein, Rémy Vermès, de Prim’Holstein- France, évoque une sortie en demi-teinte en raison notamment du nombre peu élevé de « cracks » et de l’absence de fils des jeunes pères à taureaux attendus, comme Morty et Champion à plus de 150 points d’ISU. Heureusement, quelques places sont prises par des fils de Finley, Garter, Merdrignac ou Forbidden.

■ Pas de « cracks » en Montbéliarde, mais des taureaux qui complètent bien les catalogues existants et, cerise sur le gâteau, la variabilité génétique est au rendez-vous, comme nous l’explique Philippe Maitre, de l’OS Montbéliard.

■ La sortie est très laitière en Normande et marquée par les fils de Léogran, note Pascal Milon, du GNA. Amélis a réalisé une très belle moisson avec pas moins de treize taureaux, dont onze diffusés, sur les seize nouveautés. À l’instar des années précédentes, les sorties d’index des races à plus petits effectifs seront commentées dans notre numéro de septembre. ■

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Prenez-vous des mesures de biosécurité ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui