Réussir lait 01 septembre 2014 à 08h00 | Par Dossier de la rédaction

Heureux d'être en Cuma !

Découvrez treize exemples de Cuma bien organisées qui témoignent de la vitalité et de l’inventivité des groupes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Favoriser l'adhésion des jeunes
Favoriser l'adhésion des jeunes - © FDCuma81

Les Cuma se portent plutôt bien. Alors que le nombre d’agriculteurs ne cesse de diminuer, le nombre d’adhérents se maintient.

11500 Cuma (1) regroupent 40 % des exploitations, voir même jusqu’à 75 % dans certaines régions! Ces coopératives sont plus nombreuses dans les zones d’élevage, notamment dans l’Ouest, le Massif central ou le Sud-Ouest. Quelques chiffres traduisent leur forte implication en élevage : 36 % des ensileuses et 31 % des épandeurs à fumier par exemple sont achetés par des Cuma, 47 % des Cuma détiennent un épandeur…

Leur activité est en croissance: avec une moyenne de 45 000 euros de chiffre d’affaires par coopérative. Et elles sont de plus en plus nombreuses (15 %) à employer des salariés pour alléger le travail de leurs adhérents.

Les Cuma sont un fort levier d’amélioration de la rentabilité. Mais pas seulement. Elles permettent d’innover, d’expérimenter, de partager les risques… Ce sont aussi des groupes d’agriculteurs solidaires qui s’entraident.

Dans notre dossier, certaines Cuma ont une organisation très poussée, comme la Cuma des villages dans la Somme. La Cuma de Lescheroux, dans l’Ain, ose ce que personne n’a jamais fait: investir dans un séchoir collectif. D’autres encore s’organisent autour d’un matériel très performant. Pour tous ou presque, le groupe est source d’échange de pratiques et de progrès.

Les Cuma ont un bel avenir devant elles. À deux conditions: ne pas laisser l’individualisme prendre le dessus, avec des adhérents de plus en plus consommateurs- zappeurs ne regardant que le prix de facturation. Et convaincre les jeunes d’adhérer et de s’investir dans ces coopératives.

(1) FNCuma - enquête 2011.

- © FDCuma81

au SOMMAIRE du dossier

Page 30 : Une Cuma et ses six filiales - Dans la Somme

Page 32 : Le pressage du foin délégué - Dans l’Aveyron

Page 33 : Une aire de lavage collective - Dans l’Ain

Page 34 : Un pulvérisateur pour six agriculteurs - Dans le Finistère

Page 36 : Favoriser l’implication des jeunes - En Vendée

Page 38 : Une dérouleuse de barbelés en Intercuma - Dans la Sarthe

Page 40 : Un logiciel  pour réserver le matériel - Dans le Tarn

Page 42 : Une unité de séchage collectif - Dans l’Ain

Page 44 : Des échantillonneurs de lait partagés - En Vendée

Page 45 : Une piscine pour 2 350 vaches - En Seine-Maritime

Page 46 : Une Cuma matériel-banque de travail - Dans le Sud-Ouest

Page 47 : Une autochargeuse pour les couverts - Dans la Sarthe

Page 47 : Un groupement d’employeurs au sein de la Cuma - Dans l’Ain

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Prenez-vous des mesures de biosécurité ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui