Réussir lait 19 août 2011 à 09h46 | Par S. Bourgeois

Graminée estivale - Le millet fourrager a des atouts

Abonnez-vous Réagir Imprimer
SES FEUILLES sont plus étroites
que celles du sorgho fourrager
mais beaucoup plus
nombreuses.
SES FEUILLES sont plus étroites que celles du sorgho fourrager mais beaucoup plus nombreuses. - © S. Bourgeois

Pennisetum glaucum est une graminée annuelle estivale. Elle est productive, pouvant fournir au total 10 à 12 tonnes de matière sèche par hectare selon un essai de la Chambre d’agriculture de la Creuse l’an dernier. Le millet perlé fourrager est aussi plus souple d’utilisation que le sorgho fourrager. « Il ne contient pas d'acide cyanhydrique et il est donc pâturable à tout stade » explique Caussade semences.

Il est conseillé de le faire pâturer avant 60 cm de hauteur pour favoriser le tallage. En interculture, il peut se cultiver pur ou en mélange. « Pas trop agressif, il s’associe bien avec le trèfle d’Alexandrie », selon le Gnis. Le millet perlé fourrager est par contre à réserver aux zones plutôt chaudes. « Originaire de pays chauds, le millet fourrager est adapté à l’interculture en zone sud Loire. Il ne pousse qu’à partir de 12 °C » explique Jouffray-Drillaud.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à embaucher un salarié non issu du milieu agricole ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui