Réussir lait 08 décembre 2014 à 08h00 | Par Franck Mechekour

Forte progression des inséminations par l’éleveur

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La part des IA réalisées et déclarées par les éleveurs (IPE) dans les IA totales 2013 est de 5,2 %.
La part des IA réalisées et déclarées par les éleveurs (IPE) dans les IA totales 2013 est de 5,2 %. - © F. Mechekour

Près de 367 000 inséminations, dont 206 700 IAP, ont été déclarées auprès des EDE par des éleveurs en 2013. Cette activité a fait un bond « de 22 % par rapport à 2012 », indique Pascale Le Mézec, du département génétique de l’Institut de l’élevage. Quelque 3200 éleveurs ont déclaré des IA, « mais le tiers des enregistrements se font hors délai réglementaire (au-delà d’un mois) ». Or, il faut savoir que « depuis le 1er octobre 2013, les IA enregistrées au-delà de 120 jours après l’acte d’IA ne sont plus reconnues ».
La part des IA réalisées et déclarées par les éleveurs (IPE) dans les IA totales 2013 est de 5,2 %. Par ailleurs, chez les éleveurs inséminant dans leur troupeau, « la part des IA races laitières par rapport aux races allaitantes est de 86 % contre 77 % pour l’ensemble de la population ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Cherchez-vous à maintenir la production malgré le manque de fourrage ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui