Réussir lait 16 mars 2006 à 14h12 | Par Costie Pruilh

Filière lait - Les JA proposent une gestion collective de la collecte

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L´accord interprofessionnel sur le prix du lait tient compte désormais de la part transformée en beurre-poudre par une entreprise. Pour les Jeunes agriculteurs, cet accord doit être temporaire. « Nous sommes opposés au principe d´une différenciation du prix du lait au producteur, qui est fonction du positionnement de sa laiterie. », déclare Pascal Nizan, vice-président des JA. « Ce système permet aux entreprises de rester rentables malgré un mauvais positionnement, alors que les éleveurs font de gros efforts. »
Les JA ont donc imaginé un système qui permet l´équité entre producteurs. La collecte serait gérée de façon collective (hors AOC et filières spéciales) par bassin de production. Le lait serait vendu aux transformateurs à un prix différent selon leurs valorisations, mais les producteurs pourraient être payés au même prix.

Les volumes de lait pourraient être orientés en fonction de la demande des marchés. « Les industriels auraient un apport de lait garanti régulier sur l´année. Ils n´auraient plus à surdimensionner leurs outils pour traiter des pics de collecte. » Les JA vont plus loin. Ils entendent bien que la filière française ne laisse pas les nordiques capter seuls la hausse de la demande mondiale en produits laitiers, « grâce à une filière très bien organisée et de vrais outils collectifs de transformation et de commercialisation ».
Cette idée est en train d´être examinée par l´interprofession. L´idée est séduisante, mais est-elle réalisable ? Elle pourrait se heurter à un obstacle juridique et aux éleveurs, qui perdraient à cette redistribution des prix. Enfin, les transformateurs pourraient ne pas accepter de n´avoir plus la main-mise sur la collecte.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à embaucher un salarié non issu du milieu agricole ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui