Réussir lait 27 avril 2007 à 14h11 | Par Annick Conté

Environnement - Pas de lien entre consommation d´énergies et production par vache

Une synthèse de 950 bilans Planete, dont 200 en production laitière, a été présentée au Sima par l´association Solagro.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Planete est un outil pour évaluer les entrées et les sorties d´énergies sur une exploitation agricole. De 1999 à 2005, 950 bilans Planete ont été réalisés. L´association Solagro, avec le soutien financier de l´Ademe, vient de réaliser une synthèse présentée au Sima. L´étude devait être disponible en avril. Deux cents exploitations laitières strictes (où seule la production de lait est vendue) font partie de l´étude ; la part de l´herbe dans le système fourrager y est largement supérieure à la moyenne.
60 % D´énergies indirectes
La méthode comptabilise toutes les entrées directes (fuel, gaz, électricité) et indirectes (énergies utilisées pour fabriquer les intrants et leur transport). Elles sont toutes converties en énergie équivalent fioul.
En moyenne globale, 40 % des consommations d´énergie sont directes et 60 % indirectes. Quatre postes sont dominants : fuel, électricité, aliments et engrais. Au niveau des exploitations laitières, la consommation moyenne est de 122 EQF/1000 litres. Mais il existe des écarts très importants entre exploitation, de 50 à 230 EQF/1000 litres. L´étude montre l´absence de lien entre la production de lait par vache et la consommation d´énergie.

Etat des lieux individualisé
Au niveau des sorties, Planete comptabilise les trois gaz à effet de serre émis par les exploitations : le CH4 (fermentations entériques et stockage des déjections), le N20 (fertilisation azotée et déjections), et le CO2 (énergies directes et fabrication des intrants). Ils représentent, pour les exploitations laitières, respectivement 51 %, 32 % et 17 % des émissions.
« Les résultats ne doivent pas être extrapolés, a souligné Jean-Luc Bochu de Solagro. La consommation d´énergies et les émissions de gaz à effet de serre des exploitations dépendent de facteurs multiples. Il est nécessaire de faire un état des lieux individualisé, pour proposer des solutions individualisées. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Prenez-vous des mesures de biosécurité ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui