Réussir lait 16 avril 2015 à 08h00 | Par Costie Pruilh

Entre +1 et +1,7 % en 2015 pour la collecte européenne

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La Commission européenne table sur une hausse de +1% à l'échelle européenne, avec des différences d'un pays à l'autre :  +4,2% en Irlande, +0,8% aux Pays-Bas (photo), +0,7% en Allemagne.
La Commission européenne table sur une hausse de +1% à l'échelle européenne, avec des différences d'un pays à l'autre : +4,2% en Irlande, +0,8% aux Pays-Bas (photo), +0,7% en Allemagne. - © Annick Conté

L'Institut de l'élevage a simulé deux scénarii de conjoncture laitière pour le second semestre et leur impact sur la collecte européenne 2015. Au premier trimestre, la collecte européenne recule d'environ 2 % par rapport au haut niveau de l'hiver 2014. Et au 2e trimestre, elle devrait repasser au-dessus du haut niveau du 2e trimestre 2014. Il estime que sur l'ensemble de l'année 2015, la collecte européenne augmentera entre +1% et +1,7%, suivant que l'on sera dans un scénario morose où les marchés resteront encombrés, avec des stocks de report qui continueront de s'étoffer, et un prix du lait standard d'environ 300 euros pour 1000 litres. Ou que l'on sera dans un scénario plus favorable, avec une offre modérée des autres bassins exportateurs, doublée d'une forte reprise de la demande internationale, avec un prix du lait au moins égal à 330 euros.

De 300 à 330 € pour 1000 l selon les hypothèses

Un rapport de la Commission européenne table sur une hausse de +1% à l'échelle européenne (+4,2% en Irlande, +0,8% aux Pays-Bas, +0,7% en Allemagne), et souligne que "des niveaux de collecte significativement supérieurs à ceux exceptionnels atteints en 2014 ne sont pas souhaitables, compte tenu du délai nécessaire à la remontée du prix du lait".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous prêt à embaucher un salarié non issu du milieu agricole ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 24 unes régionales aujourd'hui