Réussir lait 18 décembre 2007 à 16h10 | Par S. Roupnel

Enquête - EFFICACITÉ DE LA DISTRIBUTION DE L’ALIMENTATION EN CUMA

En progression importante, la distribution en Cuma remporte un fort succès auprès des éleveurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les éleveurs laitiers reconnaissent l’efficacité de la distribution de l’alimentation en Cuma, tant sur le plan économique que technique. De fait, une récente enquête du Contrôle laitier d’Ille-et-Vilaine a révélé la forte satisfaction des adhérents de ces Cuma. Notons que ce mode d’alimentation concerne des exploitations tous azimuts.Avec des tailles diverses et des niveaux de production qui varient de 7 000 à plus de 10 000 kg par vache. « L’adhésion à la Cuma apparaît une alternative à l’investissement individuel et répond souvent à une recherche de réduction de l’astreinte », commente Alain Bourge, du Contrôle laitier d’Ille-et-Vilaine.

UN GAIN DE 285 KG DE LAIT
Globalement les éleveurs annoncent un gain quotidien de 45 minutes à une heure, par rapport à leur organisation antérieure. Du temps réinvesti pour moitié dans le suivi du troupeau. En plus des vaches, les éleveurs délèguent également l’alimentation des génisses dans 80 % des cas. La précision et l’homogénéité du mélange des fourrages et des concentrés permettent d’optimiser l’alimentation des vaches laitières. En moyenne, le passage à la Cuma entraîne une amélioration de la productivité de 285 kg de lait et un meilleur rapport des taux - soit une baisse de 0,5 g en TB et une hausse de 0,2 g en TP.
En contrepartie, la distribution de stocks augmente de 200 kg de MS en moyenne. Au final, l’efficacité alimentaire est maintenue avec un coût de 58 euros pour 1000 litres. Les éleveurs notent aussi une réduction significative des maladies métaboliques. Enfin, les éleveurs enquêtés insistent beaucoup sur la compétence et le relationnel du chauffeur. ■

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Parvenez-vous à effaroucher les oiseaux sur la ferme ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui