Réussir lait 30 novembre 2005 à 17h43 | Par Bernard Griffoul

Elevage laitier en Limousin - Promouvoir les solutions techniques et l´emploi

Des solutions pour faire face à l´astreinte et des réponses aux besoins en main-d´oeuvre : deux axes pour le plan d´action Auvergne et Limousin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Suite à l´enquête « Objectif lait 2010 » menée ce printemps en Auvergne et Limousin*, un plan d´action très détaillé a été construit pour répondre aux attentes des éleveurs laitiers de ces régions. Un programme décliné selon deux axes majeurs. Tout d´abord faire évoluer l´accompagnement technico-économique des exploitations en insérant plus nettement dans la « mallette » des techniciens les solutions pour faire face à l´astreinte (monotraite, pâturage tournant, rations mélangées, désileuses en commun, guides à l´investissement, conditions de travail.). Il ne s´agit pas de réinventer l´eau chaude mais de « décloisonner et créer des synergies entre structures, précise Laurent Usse, animateur de l´Objectif lait 2010. Beaucoup de choses se font mais beaucoup de monde les ignore. »
Développer une « culture d´employeur »
Campagnes d´informations dans les journaux agricoles, réunions de terrain avec les organismes techniques. Le but est de créer une dynamique autour de ces thèmes, favoriser l´échange d´expériences, susciter les demandes. Le second volet a pour but de répondre à leurs besoins en matière de ressources humaines. L´idée étant de promouvoir l´image des métiers de l´agriculture et de développer une « culture d´employeur » auprès des producteurs de lait. Sensibiliser les organismes de développement à toutes les formes d´emploi partagé ; créer des groupements d´employeurs départementaux ; lancer des bourses à l´emploi en relation avec les ANPE ; aider les éleveurs à définir les profils de salariés dont ils ont besoin ; les inciter à améliorer les conditions de travail et de sécurité ; mettre en place des parcours d´intégration de futurs salariés agricoles. La liste des actions prévues n´est pas exhaustive. Plusieurs groupements d´employeurs départementaux sont déjà constitués. Reste à chaque organisme à s´approprier ce programme, à l´image des services de Contrôle laitier qui ont été « très réactifs » pour la réalisation de l´enquête.
* L´enquête a été réalisée auprès de 2000 éleveurs laitiers adhérents du contrôle laitier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Avez-vous installé une brosse dans votre stabulation pour le confort des vaches ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui