Réussir lait 13 août 2003 à 17h15 | Par Emeline Bignon

Elevage laitier - Carrefour en demande plus aux producteurs adhérents à la Filière qualité race Normande

L´enseigne Carrefour envisage une révision du cahier des charges de la Filière qualité race Normande.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Moral plutôt morose chez les producteurs adhérents à la Filière qualité race Normande, réunis le 11 juin dernier en assemblée générale. Créée il y a dix ans, l´association regroupe aujourd´hui 4974 éleveurs qui approvisionnent régulièrement la Filière qualité race Normande.
En 2002, 28 826 carcasses conformes ont été livrées aux magasins Carrefour engagés dans la démarche. Un nombre en baisse de 11 % par rapport à 2001.

Tarir les vaches pour une meilleure finition
Par contre, le taux de conformité des élevages reste stable, autour de 82 %. « Les non-conformités les plus fréquentes concernent principalement la tenue du cahier d´élevage et l´absence d´ordonnances », a rappelé l´organisme certificateur Qualité France. Pour Daniel Desserey, responsable des produits carnés chez Carrefour, « le niveau d´exigence a augmenté suite aux crises du secteur de la viande bovine. Sécurité alimentaire et traçabilité sont aujourd´hui un dû pour les consommateurs, poursuit-il. La Filière qualité race Normande s´essouffle et une révision du cahier des charges s´avère désormais nécessaire pour permettre une meilleure différenciation du produit. » Concrètement, l´enseigne envisage le tarissement des laitières avant l´abattage, en vue d´améliorer la tendreté de la viande et garantir un produit régulier tout au long de l´année.

« Une exigence à laquelle devrait répondre une partie des animaux entrant dans la filière », nuance Carrefour. Mais le mot est lâché et, côté éleveurs, les réactions ne se sont pas faites attendre. Sceptiques et inquiets, les producteurs craignent notamment des délais d´attente trop aléatoires avant abattage. Pragmatique, le président de FQRN, Michel Hamel, se dit toutefois prêt à mener une réflexion sérieuse avec les producteurs. Le débat promet d´être houleux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Prenez-vous des mesures de biosécurité ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui