Réussir lait 22 décembre 2017 à 08h00 | Par Annick Conté

Eilyps lance l’appli de suivi de troupeau Breeder

La première version, gratuite, comporte des alertes, des résultats d’analyses et un inventaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Eilyps

Après avoir depuis quatre ans remis à plat tout son système d’information, l’entreprise de conseil en élevage d’Ille-et-Vilaine propose une première version de Breeder, depuis le Space. Cette appli smartphone disponible pour Android et IOS comporte trois modules :

- des alertes santé (acétonémie, acidose, cellules troupeau, vaches > 800 000 cellules), repro (vêlages ou IA à réaliser, tarissement, chaleurs à surveiller, diagnostic de gestation à effectuer, résultats de gestation) et lait (vaches en chute de production importante)

- des résultats d’analyse (3 derniers contrôles, indicateurs lait, TB, TP, cellules…)

- un inventaire à l’animal (identité, généalogie, derniers événements de repro santé, moyenne sur lactation en cours).

Des modules supplémentaires

« L’appli fonctionne en mode connecté et déconnecté, et en mode collaboratif : le niveau d’information est le même pour tous les associés d’un Gaec », précise Antoine Perrudin, chef projet SI et innovation Eilyps. D’ici la fin de l’année, les données boiteries et des modules identification, saisie santé-repro et agenda (extension du calendrier prévisionnel, notification des tâches, rendez-vous) devraient être ajoutés. Sont également en réflexion des modules économiques, du benchmarking, un module alimentation et un forum. "Au niveau des modules économiques, on travaille sur un système de suivi au mois le mois des coûts de production, prix d’équilibre, solde de trésorerie, et sur l’efficacité économique d’une vache, l’idée étant d’avoir un indicateur simple pour décider de la garder ou la réformer."

L’appli n’est pas réservée aux 2 800 adhérents d’Eilyps, et la première version est gratuite pour tout le monde. À l’avenir, les éleveurs choisiront les briques qu’ils souhaitent. Certaines seront payantes, d’autres incluses dans la carte de services. Les éleveurs robotisés pourront utiliser l’appli en rapatriant les données via l’outil Ori-automate. L’appli est téléchargeable sur Applestore, sur playstore et sera aussi sur Applifarm (voir p. 98). Breeder est développée par BreederTech, une société créée avec l’Ecel des Deux-Sèvres. La société travaille également sur un espace client Breeder web qui devrait permettre début 2018 d’aller plus loin dans l’analyse des données que Breeder mobile.

Voir aussi video de présentation sur YouTube.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Cherchez-vous à maintenir la production malgré le manque de fourrage ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui