Réussir lait 14 décembre 2017 à 08h00 | Par Costie Pruilh

Des tarifs de rachat d'électricité en baisse

Photovoltaïque et méthanisation. L'électricité produite à partir de ces énergies renouvelables sera de moins en moins subventionnée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Il n'y aura plus de prime pour l'intégration des panneaux au bâti à partir du 1er octobre 2018.
Il n'y aura plus de prime pour l'intégration des panneaux au bâti à partir du 1er octobre 2018. - © Stéphane Leitenberger - archives

Le schéma classique de la politique du gouvernement français est de soutenir le démarrage d'une filière, puis les différentes formes de subvention diminuent. La nouvelle filière doit in fine être rémunérée par le marché. Le photovoltaïque vit déjà cette réalité, et la méthanisation avec cogénération et vente d'électricité verra arriver sa première baisse tarifaire en avril 2018.

Pour le photovoltaïque sur toiture, quand les projets sont en vente totale d'électricité produite, le tarif de rachat de l'électricité baisse chaque trimestre, et la prime pour l'intégration des panneaux au bâti diminue aussi chaque trimestre. Il n'y aura plus de prime à partir du 1er octobre 2018. Quand les projets sont avec une part d'autoconsommation de l'électricité et une part de vente de surplus, il y a une prime à l'investissement qui sera revue chaque trimestre. Par contre, le tarif d'achat en vente en surplus est fixe (0,10 €/kWh jusqu'à 9 kWc et 0,6 € au delà). "Avec ces tarifs différents et ces évolutions tarifaires revues chaque trimestre, difficile d'avoir de la visibilité", s'agace Pascal Chaussec, président de l'Apepha(1).

Vers une baisse des coûts d'investissement ?

Pour la méthanisation, à partir du 1er avril 2018 le tarif de base (0,175 €/kWh aujourd'hui) baissera de 0,5% chaque trimestre. La prime à l'utilisation des effluents d'élevage reste fixe. "Les aides à l'investissement vont diminuer aussi, indique Hervé Poitou, de la chambre d'agriculture de Normandie. L'effet recherché est une baisse des coûts d'investissement (études, infrastructure, matériel...), comme cela s'est produit avec le photovoltaïque. Pour l'instant, on ne constate pas encore de signal à la baisse."

(1) agriculteurs producteurs d'électricité photovoltaïque associés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Prenez-vous des mesures de biosécurité ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui