Réussir lait 12 avril 2018 à 08h00 | Par Annick Conté

Des laits différenciés innovants en Nouvelle-Zélande

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le géant laitier néo-zélandais Fonterra a conclu récemment  un partenariat avec l’a2 Milk company.
Le géant laitier néo-zélandais Fonterra a conclu récemment un partenariat avec l’a2 Milk company. - © Jean-Marie Séronie

Le saviez-vous ? Traire les vaches la nuit  permet d’obtenir un lait riche en mélatonine favorisant l’endormissement. L’entreprise privée néo-zélandaise Synlait commence à exploiter cette caractéristique pour développer un « lait de nuit » en poudre. Cette entreprise, qui est implantée dans l’Île du Sud où la production laitière est en plein boom, est clairement positionnée sur des laits différenciés. Elle transforme 660 millions de litres de lait dont 90% sont exportés et son actionnaire majoritaire est chinois.

Du « lait de nuit » et du « lait a2 »

Elle propose également un lait de vaches exclusivement nourries à l’herbe. Mais aussi un « lait a2 » dont les protéines (béta-caséine a2) sont plus digestes. « Ce lait a2 est issu de troupeaux dont toutes les vaches sont porteuses homozygotes du gène a2 », explique Mélanie Richard d’Idele.  C’est le cas de 68 des 198 fermes collectées par Synlait. Ce « lait a2 » est commercialisé essentiellement sous forme de lait infantile vers la Chine et l’Australie.  La marque ne lui appartient pas : elle est déposée par une société néo-zélandaise « a2 Milk company »  qui détient des filiales dans différents pays : Australie, Chine, Royaume-Uni, USA…"Au Royaume-Uni, elle a un contrat d'approvisionnement et de production avec Müller. Ailleurs en Europe, le lait a2 est encore rare. Il est commercialisé par une entreprise danoise Thise Mejeri et quelques fermes autrichiennes".

Après l'avoir décrié à ses débuts, le géant laitier néo-zélandais Fonterra s’y intéresse également, et vient d’annoncer en février un partenariat avec l’a2 Milk company. La coopérative entend développer ce lait à partir d’élevages australiens, et semble croire à un potentiel massif de ce lait a2.

 

Voir aussi article En Nouvelle-Zélande, Fonterra veut sortir du modèle low cost.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Réussir Lait se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Question du mois

Etes-vous équipé d'une cage de contention ?

Répondez à la question

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui